L'actualité ivoirienne sans coloration politique

450 Casques bleus ivoiriens attendus en Centrafrique

0

La Côte d’Ivoire annonce l’envoi de 450 Casques bleus en Centrafrique. C’est le chef de la diplomatie ivoirienne, Marcel Amon-Tanoh, qui l’a annoncé jeudi.

Face à l’Assemblée générale de l’ONU le mardi 24 avril, le président centrafricain, Faustin-Archange Touadera avait demandé davantage de Casques bleus pour la MINUSCA. Il s’agit pour lui de donner plus de moyens à la mission des Nations Unies dans son pays pour mettre fin au règne des groupes armés incontrôlés.

« Nous lançons à nouveau un appel au renforcement des  effectifs de la Minusca par des contingents opérationnels et professionnels »

Cet appel semble avoir été entendu par la Côte d’Ivoire. Marcel Amon-Tanoh, le  ministre ivoirien des Affaires étrangères, a indiqué que la Côte d’Ivoire pourrait contribuer à renforcer les effectifs de la MINUSCA.

« La Côte d’Ivoire envoie un contingent de 450 soldats prochainement ».

Le chef de la diplomatie ivoirienne n’a tout de même pas indiqué quand ce contingent allait quitter la Côte d’Ivoire pour la Centrafrique.

La MINUSCA est forte de plus de 12.000 hommes dont plus de 10.000 Casques bleus. Le 15 Novembre 2017, le Conseil de sécurité a décidé de proroger le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) jusqu’au 15 novembre 2018.

La résolution 2387 (2017) adoptée à l’unanimité autorise également une augmentation effective de 900 militaires afin de permettre à la MINUSCA « d’exécuter plus efficacement l’intégralité de son mandat ».

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quinze − 12 =