L'actualité ivoirienne sans coloration politique

8 projets communautaires subventionnés par les USA

0

Dans le cadre de son programme de petites subventions focalisé cette année 2017 sur le développement communautaire, l’Ambassade des Etats Unis en Côte d’Ivoire a annoncé que huit projets communautaires vont bénéficier d’une subvention globale de 41.250.000 FCFA.

Cette annonce a été faite le 24 octobre dernier à l’Ambassade sis à Cocody, par le Chargé d’Affaires, Madame Katherine Brucker. Ces ressources devront permettre de financer des projets communautaires portants sur le développement et la santé en Côte d’Ivoire. Huit organisations ont eu le privilège de bénéficier de ses subventions. Il s’agit de l’ONG Nin Mïn Mönh qui entend réhabiliter des installations scolaires et les étendre. A savoir la cantine scolaire et le jardin potager de l’école de Sakassou. Le Groupement des Paysans Modernes de Molonoublé qui veut accroître la productivité et l’autonomie des membres d’un groupement de la sous-préfecture de Molonoublé.

Il y a aussi l’organisation « Génération Femme du Troisième Millénaire qui pourra grâce à ses financements construire la clôture du centre dédié aux victimes des violences basées sur le genre (VBG) afin de sécuriser ce centre situé à Logoualé. Quant à la Coopérative CAHPA, elle envisage avec cette subvention, relancer les activités du centre social de formation aux métiers d’art à Koumassi. Ensuite, la Délégation Fondation Bonwely, elle, va procéder à la réhabilitation d’une école et de ses installations dans le village d’Iguéla, dans la zone de Tabagne. Suit la Mutuelle pour le Développement de N’Gbedjo-Angoda, qui dans un élan sanitaire, va doter de trois latrines, le village de N’Gbedjo-Angoda. Pour l’Association des Apiculteurs de la Commune de Djebonoua “Ehya”, la mission sera de renforcer en technique de l’apiculture, les capacités des membres de l’association Ehya.

Enfin, l’Association Villageoise de Dakpadou aura grâce au gouvernement américain, la possibilité d’améliorer l’accès à l’eau dans leur village par la réhabilitation et l’installation d’une nouvelle pompe hydraulique. Le choix de ces organisations a été motivé par le caractère favorable de leurs différents projets à contribuer à l’amélioration de l’indépendance sociale et économique des populations par des initiatives concrètes.
Il faut rappeler que ce programme de subventions pour les projets communautaires à petite échelle orientés sur les problématiques de développement et de santé de l’Ambassade américaine a pris en compte cette année 2017, d’une part, les problèmes critiques d’infrastructures sanitaires de la communauté en répondant aux besoins les plus urgents dans la communauté. Et d’autre part, les défis existants en matière de développement en améliorant des conditions économiques et sociales au niveau local.

Alain Ahimou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.