L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Alassane Ouattara veut un gouvernement RHDP

0

30.000 militants et sympathisants du Rassemblement des républicains ont assisté au 4ème congrès extraordinaire du RDR autour du thème « Le RDR mobilisé pour un RHDP unifié« .

Alassane Ouattara veut diriger la Côte d’Ivoire avec la coalition qui l’a porté au pouvoir et il l’a de nouveau réaffirmé lors du 4ème congrès extraordinaire du RDR, son parti. Ce samedi 5 Mai 2018, il a de nouveau affiché sa volonté de voir cette nouvelle formation politique se formaliser dans les plus brefs délais.

Le chef de l’Etat – au lendemain de la signature du projet de parti unifié du RHDP par les partis membres – a invité la direction du RHDP à déposer les textes fondateurs au ministère de l’intérieur. L’idée étant de constituer un parti de façon officielle et d’installer des sections dans tout le pays. Cette étape sera suivie par « un congrès constitutif du RHDP dans les meilleurs délais pour permette d’asseoir le RHDP dans toutes les régions ».

Alassane Ouattara/RHDP : “tout le monde pourra être candidat”

Mais avant d’arriver à ce congrès, le président Ouattara a des projets pour le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix. Il entend diriger la Côte d’Ivoire avec ses alliés du RHDP d’où l’annonce d’un nouveau gouvernement sous réserve de la signature de l’accord du parti unifié par les formations politiques membres de la coalition.

« Nous attendons la validation de l’accord politique et du statut pour former un gouvernement de rassemblement du RHDP qui comprendra tous les partis membres du RHDP comme cela a été le cas par le passé », a indiqué M. Ouattara.

L’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) semble d’office exclue de ce nouveau gouvernement annoncé « dans les prochaines semaines ». Cette formation historique du RHDP n’a pas souhaité adopter le projet de parti unifié.

Bédié : “le PDCI est un parti autonome et souverain”

« Je prends donc acte de la décision de l’UPCI de ne pas faire partie du RHDP à la date d’aujourd’hui » a souligné le président ivoirien avant d’inviter l’UPCI à reconsidérer sa position sur le projet de parti unifié.

Alassane Ouattara reste convaincu que la stabilité, la croissance et le développement de la Côte d’Ivoire ne seront possible sur le long terme qu’à travers la gestion du RHDP.

« Depuis 2010, nous avons été ensemble ; en dépit des aléas, nous avons gouverné la Côte d’Ivoire ensemble. Je souhaite que nous puissions continuer de le faire pas seulement jusqu’en 2020 mais au-delà de 2020 dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire » a-t-il indiqué.

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

5 × deux =