L'actualité ivoirienne sans coloration politique

ANSUT Blog Camp/Daloa : le plaidoyer des personnes ayant une limitation fonctionnelle

0

La quatrième étape de la caravane ANSUT Blog Camp s’est déroulée au sein de la mairie de Daloa le 18 janvier dernier. Des personnes ayant une limitation fonctionnelle (vivant avec un handicap) y ont pris part.

« Je souhaiterais que, prochainement, pour une telle formation, que l’on prenne en compte les personnes en situation de handicap surtout celle ayant un handicap de la vue. Ces personnes utilisent les TIC à travers certains textes vocaux qui leur permettent d’voir le contenu virtuel mais de façon vocale ». Telle est la recommandation de Monnet Adia secrétaire général de la coordination des organisations des personnes ayant un handicap et par ailleurs secrétaire général de la coopérative des personnes ayant une déficience visuelle sorties de l’Institut des Aveugles de Côte d’Ivoires. Aveugle de naissance, Monnet Adia est instituteur de formation. Cependant, il qualifie la formation reçue de « qualité à travers les thématiques développées ». Son avis est partagé par Kanga Josée son accompagnatrice ayant une malformation au bras droit. « Je viens d’apprendre beaucoup de chose que je ne connaissais pas. Mon utilisation à internet ne se limitera plus seulement à Facebook » a-t-elle déclaré.

La ville de Daloa est connue comme étant le lieu de transit pour les migrants désireux de rallier l’Europe de manière irrégulière. A coup sûr, elle aura un autre visage après le passage de la caravane ANSUT Blog Camp avec les graines du digital semées par l’Union Nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI). L’initiative conjointe menée avec l’Agence Nationale des Télécommunications-TIC (ANSUT) a pour objectif de briser la fracture numérique entre Abidjan et les villes de l’intérieur du pays.

A l’étape de Daloa, l’UNBCI et l’ANSUT ont encore réussi le pari de la mobilisation. Jeunes, femmes et fonctionnaires sont sortis massivement pour ne pas rester en marge de cette formation. Kouassi Yao Fulbert formateur de basket-ball, compte lui mettre en place un blog pour faire la promotion de ses joueurs et les vendre à l’international afin de bénéficier aussi de retombées. « J’ai des joueurs que je forme mais quand on les prend je n’ai pas de retombées or avec mon blog je pense que cela peut changer ». Quant aux autorités de la ville, elles ont adhéré à cette caravane axée sur les TIC. D’ailleurs N’Dri Doudou adjoint au maire et représentant du premier magistrat de la commune de Daloa s’est présenté à la cérémonie d’ouverture de la session de formation avec sa tablette. « Je ne pouvais pas venir ici avec un papier pour faire mon discours cela aurait été une insulte à l’ANSUT » a-t-il indiqué.

Une fois de plus la jeunesse de Daloa – comme celle des autres localités – s’est mobilisée pour cette formation afin de donner une autre image à la cité des antilopes que l’on surnomme aujourd’hui tout plein d’ironie « la porte de la Libye ». On estime à un peu plus de 300 le nombre de personnes qui ont assisté à la formation. Les participants pour la plupart se disent satisfaits et surtout heureux que Daloa n’ait pas été oublié dans le circuit de la caravane de l’ANSUT Blog Camp. En marge de la formation, une section de l’Union Nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire a été installée dans cette ville avec à sa tête Touré Larissa comme secrétaire régionale. La prochaine et dernière étape de l’ANSUT Blog Camp est prévue pour se tenir à San-Pedro.

Raïssa Yao

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.