L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Blé Goudé parle aux ivoiriens

0

L’ex-chef du mouvement des Jeunes Patriotes et dernier ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo s’est adressé aux ivoiriens. Dans cette première adresse ‘d’homme libre’ il appelle à oublier tout esprit de vengeance et de revanche.

Charles Blé Goudé, tout comme Laurent Gbagbo avait été acquitté en première instance par la Cour pénale internationale (CPI). Sa liberté conditionnelle ne l’a pas empêché de parler à ses compatriotes les invitant à oublier tout esprit de rancune après la crise électorale de 2010-2011 au cours de laquelle 3.000 personnes sont mortes. Il appelle à la réconciliation qui pour lui ne doit couvé aucune ambition politique.

« Je n’encouragerai aucune tentation de vengeance ni aucune velléité de revanche. Vengeances sur vengeances, revanches sur revanches, ne feront que précipiter notre pays dans l’abime, dans le chaos, bref dans un déclin irréversible » précise Blé Goudé dans un message vidéo.

Son appel figure également dans une lettre aux Ivoiriens transmise à plusieurs médias par son avocat. Blé Goudé a été critiqué pour ces prises de position et taxé d’avoir été l’homme du régime des ‘Refondateurs’ qui aurait orchestré les tueries d’Abidjan lors de la crise. Sur ces faits, la CPI n’a rien pu prouver contre lui. Qu’à cela ne tienne, il sait avoir joué un rôle politique en Côte d’Ivoire qui pourrait faire l’objet de différentes appréciations. « Savoir reconnaitre ses erreurs, assumer ses responsabilités quelles qu’elles soient, voilà la vraie voie vers la rédemption », affirme Blé Goudé.

La CPI ordonne la libération immédiate de Gbagbo et Blé Goudé

Le ‘général de la rue’ garde une forte capacité de mobilisation auprès d’une frange d’ivoiriens proches de l’ex-président Laurent Gbagbo. Cette capacité qu’il dit avoir toujours mis au service de la paix le sera encore avec sa libération. Voici pourquoi il soutient qu’il « sera un instrument au service de la paix et de la réconciliation » en Côte d’Ivoire.

« Nous devons travailler à doter notre pays d’institutions fortes et crédibles qui puissent traverser le temps et non des institutions assujetties aux intérêts du parti au pouvoir », écrit Blé Goudé, qui promet que son « engagement n’obéit à aucune démarche intéressée ni à aucune tactique politicienne ».

L’ancien président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été libérés sous conditions, dont l’obligation de résider dans un Etat membre de la cour en attendant un éventuel procès en appel. Laurent Gbagbo réside désormais à Bruxelles mais Charles Blé Goudé est lui toujours aux Pays-Bas, aucun pays n’ayant accepté pour le moment de l’accueillir.

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

deux × 1 =