L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Business plan compétition : la CGECI récompense les lauréats

0

La confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a présenté à son siège au plateau ce 18 décembre les lauréats de l’édition 2017 de la business plan compétition. Cette institution a manifesté son regret de ne pas pouvoir aider plus de jeunes entrepreneurs.

Six jeunes entrepreneurs ont été présentés par la CGECI lors d’une cérémonie organisée en leur honneur après qu’ils aient été désignés comme lauréats de la business plan compétition qui est un concours dont l’objectif est d’identifier puis d’accompagner les jeunes entrepreneurs dans leur parcours en vue de garantir leur réussite.

« Cela ne veut pas dire que les autres ont démérité. Cela veut dire malheureusement qu’il faudrait penser à élargir au niveau du patronat notre capacité à accompagner les jeunes si nous voulons   aller plus loin parce qu’on ne peut encadrer aujourd’hui véritablement que 30 jeunes. Mais si nous avons   la capacité d’encadrer une centaine ça serait encore mieux » a affirmé Pierre Magne administrateur a la CGECI et par ailleurs président de la commission entrepreneuriat jeunes.

Persuadé qu’il y a un vivier d’entrepreneurs à entretenir en Côte d’Ivoire, Pierre Magne déclare que la business plan competition est « une façon pour nous d’aider les jeunes à faire face au problème du chômage mais aussi à participer à l’économie nationale ».

Facilitation d’obtention de Cartes prépayes (districash.ci), approvisionnement en thon des restaurants et garbadrome (station thonière), éducation des jeunes africains à leur culture (bulles magazines), conception d’ampoule LED (arise) transformation du riz en farine (lilai), assistance aux agriculteurs (investiv) sont les différents projets présentés par les jeunes lauréats. Des projets repartis dans les domaines de l’agribusiness, agro business, l’industrie, les tics et les services.

 Ces entrepreneurs bénéficieront d’une assistance financière, d’un accès privilégié à des rencontres du secteur privé ivoirien mais surtout d’une assistance technique à travers l’accès à l’accélérateur qui va constituer l’étape suivante du processus mis en place par le patronat. Cette dernière étape permettra au porteur du projet de le peaufiner. « La phase de l’accélérateur c’est la phase la plus importante. Elle vous permettre d’expérimenter votre projet.  Il est important que vous soyez assidu pour suivre la formation malgré votre emploi du temps chargé. C’est la clé de tout. Restés concentrés » a témoigné Losseni Bakayoko, l’un des lauréats de l’édition 2016.

Pour Laetitia Gnaba une des lauréates de 2017 un lien fort c’est créé lors de cette édition « nous sommes 6 aujourd’hui mais une vraie famille s’est créée entre les 30 finalistes.  Quand j’ai eu mon premier marché, je n’avais pas d’argent pour satisfaire ma commande, ce sont eux qui ont levé une collecte de fond pour que je puisse financer ma commande ».

Créée en 2014, la business plan competition est à sa 4ème édition et intéresse de plus en plus les jeunes. De 434 projets en 2014, elle a gardé une certaine constance avec 432 projets en 2015, puis une croissante avec 687 projets en 2016. Pour cette année 2017 alors que les organisateurs espéraient 850 candidatures, c’est 1112 qui ont été recensé. Cette promotion 2017 sera baptisée en janvier 2018 par Jean Marie Ackah Président de la CGECI.

Raïssa Yao

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.