L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Centrales à charbon : les leçons de la France à la Côte d’Ivoire

0

La France a décidé de fermer toutes ses centrales à charbon. C’est tout le contraire de la Côte d’Ivoire qui a annoncé la création d’une centrale à charbon.

Contrairement à la Côte d’Ivoire qui a décidé d’en créer, la France ferme de ces centrales à charbon existante. Le président français Emmanuel Macron, qui a accueilli le 12 décembre dernier le ‘’One planet summit’’ a annoncé ce dimanche 17 décembre 2017 que son pays veut davantage s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique.

« Dans notre production d’électricité, le problème, c’est le thermique et le charbon. On a encore des centrales thermiques et à charbon sur le territoire, on va les fermer, durant ce quinquennat », promet le président français qui achèvera ce mandat en 2022. « Toutes les centrales thermiques et à charbon qui existent en France seront fermées, pendant le quinquennat, parce que c’est ça qui est mauvais pour les émissions de gaz à effet de serre », argumente-t-il.

A lire sur le One planet summit http://eburnietoday.com/macron-veut-largent-pollueurs-sauver-planete/

Cet engagement de Macron s’inscrit dans la politique initiée ces dernières années et qui a abouti à la suppression de 8 centrales à charbon entre 2015 et 2016. Ce sont donc les 5 centrales restantes d’une capacité de production de 2930 Mégawatts (MW) que l’actuel locataire de l’Elysée ambitionne de fermer d’ici la fin de son premier mandat.

Si le charbon couvre 30% des besoins en énergie dans le monde, produit 40% de l’électricité mondiale, il est en même temps responsable de 45% des émissions de gaz à effet de serre. C’est donc la source d’énergie la plus polluante.

En décidant en décembre 2016 de construire une centrale à charbon d’une capacité de 700 MW à San-Pedro (deux unités de 350 MW chacune), le gouvernement s’est attiré les critiques des ONG qui dénoncent ce projet qu’elles jugent dangereux pour l’environnement et la santé.

A lire sur l’initiative anti-charbon http://eburnietoday.com/centrales-a-charbon-ong-a-ouattara-make-cote-divoire-great-again/

A lire sur la mobilisation des ONG Ivoirienne http://eburnietoday.com/energie-les-ong-disent-non-aux-centrales-thermiques-a-charbon/

D’autant plus que la Côte d’Ivoire, qui s’est engagée à réduire de 28% ses émissions d’ici 2030 dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat, ambitionne de produire un mix énergétique qui s’inscrit dans « la voie d’un développement durable, respectueux de l’environnement et soucieux des enjeux des changements climatiques ». Les actes doivent être cohérents avec le discours. La Côte d’Ivoire doit suivre les leçons venues de la France qui décide de démanteler ces centrales à charbon.

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.