L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Coronavirus : l’épidémie s’aggrave en Afrique

0

Alors que la pandémie de coronavirus avait moins progressée en Afrique dans un premier temps, force est de constater qu’elle s’accélère désormais sur le continent.

Cette inversion du développement de la maladie en Afrique est une source de préoccupation majeure pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Au moment où de nombreux pays ont décidé d’assouplir les mesures de prévention contre le confinement et la levée des restrictions de voyage, quelque 860.000 cas ont été enregistrés sur l’ensemble du continent, avec au moins 18.000 décès. Ces chiffres restent relativement faibles par rapport à ceux de l’Europe ou les Etats-Unis. Cependant, le directeur des situations d’urgences sanitaires à l’OMS, Michael Ryan, s’est récemment dit « préoccupé » par l’« accélération » de l’épidémie en Afrique, où les systèmes de santé publics sont défaillants voire inexistant.

Mary Stephens, experte du bureau régional de l’OMS en Afrique précise que des mesures précoces et strictes de confinement ont, dans un premier temps, « permis de ralentir la progression » de la maladie en Afrique. Alors que de nombreux pays ont assoupli les restrictions pour éviter un effondrement de leur économie, Mary Stephens prévient que le pic de la pandémie sur le continent est à venir.

En Afrique sub-saharienne, l’Afrique du Sud reste le pays le plus touché par la maladie avec plus de 450.000 cas, dont 7.067 décès. A l’échelle mondiale, le pays figure en cinquième position des pays avec le plus grand nombre de contaminations. Suit le Nigeria, pays le plus peuplé du continent avec 200 millions d’habitants avec plus de 41.000 cas, dont au moins 860 morts. De nombreux analystes restent convaincus que les cas au Nigéria pourraient être très largement sous-estimés.

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

deux + 7 =