L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Echec de la mission de la CEDEAO selon Affi N’guessan

0

Pascal Affi N’guessan, le président du Front populaire ivoirien (FPI) a indiqué mercredi que la mission de la CEDEAO a été un échec appelant désormais à une médiation internationale dans la crise politique ivoirienne dont la facture en vies humaines et matérielle s’alourdit chaque jour.

Boycottant de nouveau l’appel du gouvernement au dialogue politique, l’opposition ivoirienne a invité de nouveau ses partisans à intensifier la désobéissance civile tout en dénonçant l’échec de la médiation de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest). Pascal Affi N’guessan entouré de plusieurs autres leaders de l’opposition au siège du PDCI à Cocody a indiqué que « cette mission a marqué une sorte d’impuissance face aux revendications de l’opposition ».

Pour lui, la cheffe de mission n’a pas osé porter les revendications de l’opposition au gouvernement et les injonctions du bloc sous-régionale ne sont pas de nature à faire plier l’opposition. Dans plusieurs localités de la Côte d’Ivoire, la mobilisation pour faire respecter le mot d’ordre de désobéissance civile ne faiblit. Face aux manifestants, des individus non identifiés qui agressent et tuent à l’arme blanche selon plusieurs officiels contactés par la rédaction.

Rien qu’à Dabou, au moins sept morts et une quarantaine de blessés ont été enregistrés. Le préfet de Dabou, Remy Nzi Kanga ainsi que le maire de Dabou Jean-Claude Yede Niangne confirment ce bilan précisant comme plusieurs autres sources que les agresseurs ont fait usage d’armes automatiques (kalachnikov). Un couvre-feu a été instauré par les autorités à Dabou de 19 h à 6 h du matin. A Yopougon, la nuit a aussi été marquée par plusieurs attaques au couteau. Des témoins depuis leurs balcons ont indiqué que des individus entassés dans des pick-up poignardaient méthodiquement les passants. « Chose étrange, un véhicule de la police semblait leur ouvrir la voie ou les protéger » précise un riverain sous anonymat.

La rédaction

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

douze + cinq =