L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Elections locales apaisées : dialogue communautaire et sensibilisation à Zouan-Hounien

0

Des actions citoyennes et de sensibilisation ont été initiées à Abobo (Abidjan) et à Zouan-Hounien (ouest de la Côte d’Ivoire) pour des élections municipales et régionales apaisées.

Après la commune d’Abobo, la Plateforme autonome des organisations de jeunesse de Côte d’Ivoire (PAOJ-CI) a mis le cap sur la ville de Zouan-Hounien, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Ces deux localités jugées sensibles ont été choisies afin de prévenir des troubles.

« On a bien voulu toucher la jeunesse, surtout les jeunes leaders. D’abord les former mais au lieu de faire des sensibilisations traditionnelles, on a bien voulu qu’ils comprennent comment se fait le choix d’un maire et surtout comprendre aussi le projet de chaque candidat », explique Alexandre Didier Amani, coordonnateur général de la PAOJ-CI.

A Zouan-Hounien, les quatre candidats qui briguent la mairie (Sopou Paule Ginette pour le FPI, Zrakpa Dopeu Roger pour le RHDP et les indépendants Koua Tiemoko Dady Daniel Bertin et Ouhi Zotahon Philibert) ont expliqué leurs projets aux jeunes lors d’un dialogue communautaire qui a eu lieu le 10 octobre 2018 à la salle de l’ancienne préfecture en présence du représentant de préfet et du directeur départemental de la jeunesse Paul Kouakou.

Le lendemain, la mission de la plateforme a fait une visite chez les différents candidats, chez le président de la Commission électorale indépendante (CEI) locale et aussi chez le préfet pour que chacun lance des appels au calme en vue des élections apaisées.

Avant l’étape de Zouan-Hounien, la PAOJ-CI avait initié le 6 octobre un dialogue communautaire avant les différents candidats à la mairie d’Abobo. Puis le 7 octobre, une action de sensibilisation de la jeunesse autour d’une compétition de football à Abobo PK18. Ces initiatives ont été suivies par un concours culinaire et une caravane dans sensibilisation dans cette commune.

« L’ignorance est le levier de la manipulation. Donc éclairer une population, c’est l’amener à être objectif, à être démocrate et à faire des choix responsables », a fait valoir Alexandre Didier Amani.

Ces actions à Abobo et à Zouan-Hounien s’inscrivent dans le cadre du ‘’projet d’appui à l’éducation civique et électorale des jeunes et des femmes pour une participation citoyenne aux élections municipales et régionales de 2018 en Côte d’Ivoire’’ soutenu par le PNUD.

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

8 − 6 =