L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Elections partielles : le RHDP vainqueur malgré sa défaite à Port-Bouët

0

Les résultats officiels des élections partielles publiés lundi par la Commission électorale indépendante (CEI) donnent le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) vainqueur en dépit de sa défaite à Port-Bouët.

Les élections municipales et régionales partielles de dimanche ont été marquées par des violences dans les communes de Grand-Bassam et Port-Bouët. Les élections partielles y étaient très suivies notamment dans les états-majors du RHDP et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire.

Selon les résultats annoncés par la Commission électorale Indépendante (CEI), à Grand-Bassam, Jean-Louis Moulot, candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (au pouvoir) a battu, avec 51,91% des suffrages, le maire sortant Georges Ezaley (45,72%) du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (opposition). Georges Ezaley souligne déjà qu’il va déposer un recours indiquant qu’un écart d’environ mille voix sur 16.000 votants le sépare de son adversaire.

Les partielles fixées au 16 décembre

Il rappelle qu’il avait obtenu – lors du précédent scrutin du 13 octobre – 1.600 voix d’avance sur Jean-Louis Moulot dans les quatre bureaux de vote saccagés dimanche 16 décembre par des individus armés non identifiés. Les bulletins de ces bureaux n’ont pas pu être pris en compte par la Commission électorale.

Dans la commune de Port-Bouët, où la journée de vote et le dépouillement ont eu lieu sous fond de tension, une tentative d’intrusion à la CEI locale a été repoussée par des coups de feu. Le candidat du PDCI Sylvestre Emmou (62,65%) a largement battu le candidat-ministre du RHDP Siandou Fofana (33,61%).

Les autres communes et régions

A Bingerville, la bataille des indépendants a tourné en faveur de Issouf Doumbia face à Ahin Jean, également indépendant (53,53% contre 44,69%). Succès à Lakota du maire sortant Samy Merhy qui rafle 55,27% des voix face à Kouyaté Abdoulaye (43,61%). Dans la commune de Boko, le candidat du RHDP est le nouveau maire de la ville. Fofana Salif a obtenu 49,27% des suffrages exprimés. L’une des rares femmes candidates lors de ces partielles, Kouassi Marie Virginie du RHDP est désormais maire de Rubino avec 54,27% contre 41,90% pour Dessi Hubert.

Elections locales : 5 morts enregistrés lors des violences

En ce qui concerne les régions Serey Doh, candidat indépendant remporte les élections dans la région du Guemon (ouest) avec 38,16% face à Evariste Meambly (30,76 %). Dans la région du Loh Djiboua (sud-ouest), Zakpa Komenan, candidat RHDP est vainqueur avec 41,63% des voix contre 40,78% pour Babli Dominique (candidat indépendant).

Certains observateurs de la scène politique ivoirienne – notamment de la société civile – s’inquiètent du climat de violence qui a entouré les élections locales. Cette tension laisse entrevoir des difficultés lors des élections présidentielles de 2020.

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-sept − sept =