L'actualité ivoirienne sans coloration politique

En 10 ans, AVSI investit 8 milliards dans 11 projets en Côte d’Ivoire

0

Fondée il y a 46 ans en Italie, la fondation AVSI est présente en Côte d’Ivoire depuis 10 ans. Sa mission : soutenir le développement humain.  

La fondation italienne AVSI a réalisé 11 projets d’un montant global de 13 566 935 de dollars (environ 8 milliards de francs Cfa) depuis sa présence en Côte d’Ivoire en octobre 2008. A l’occasion de la célébration des 10 ans de l’organisation italienne dans le pays, ce lundi 7 mai 2018 au CERAO à Cocody, son représentant en Côte d’Ivoire, Lorenzo Manzoni, a déclaré que « c’est à la fois l’occasion de réfléchir sur le passé et le futur » des activités de l’organisation.

Cette célébration (au cours de laquelle une convention a été signée avec le ministère de l’emploi et de la protection sociale) se tient simultanément avec un atelier régional qui réunit, outre AVSI Côte d’Ivoire, les bureaux régionaux de la fondation au Congo, au Nigéria et en Sierra-Leone. Un atelier auquel participe le vice-président de AVSI, Alfredo Mantica, venu d’Italie.

Cet ancien sénateur italien dresse le bilan des actions réalisées par l’ONG qui emploie 1.500 personnes dans les 37 pays où elle est représentée à travers le monde et dont une bonne partie de ses financements proviennent notamment du ministère italien des affaires étrangères, de l’Union Européenne, de l’Agence américaine de coopération internationale (USAID), des agences des Nations Unies et de la Banque mondiale.

« Au 31 décembre 2017, nous avons géré pendant l’année 2017, 60 millions d’euros [environ 40 milliards de projets. Ce sont 150 projets qui vont durer parfois plusieurs années et qui sont repartis dans le monde », explique Alfredo Mantica, qui assure que le travail de AVSI a « des résultats très importants pour tous les bénéficiaires ».

L’ambassadeur d’Italie en Côte d’Ivoire a pour sa part souligné que « AVSI est parmi les ONG les plus dynamiques du panorama de la coopération italienne », ajoutant que la fondation met en œuvre « des projets qui ciblent chaque année plus de 2,6 millions de bénéficiaires directs dans toutes les régions du monde dans les domaines les plus variés ».

Règlement bois de l’UE : l’ONG AVSI forme les professionnels du secteur

AVSI réalise en Côte d’Ivoire des projets dans les domaines du renforcement des capacités et de l’autonomisation des travailleurs informels (notamment les artisans), de l’appui à la société civile et à la démocratie, la cohésion sociale, la gestion des conflits et la gouvernance locale, la gouvernance forestière, l’amélioration des conditions de vie des orphelins et enfants rendus vulnérables du VIH sida, l’éducation, l’emploi, etc.

Bamba Lassiné, de l’ONG AVSI, rappelle que juste après la crise postélectorale, un projet réalisé a permis d’offrir des opportunité de réinsertion et l’insertion socio-professionnelle aux jeunes touchés par la crise.

« Ce projet a été inscrit dans l’agenda comme l’une des meilleures pratiques en matière de cohésion sociale au point où lorsqu’il y a eu la crise de Bouna, on se souvient il y a juste un an et demi-deux ans, nous avons été sollicités pour accompagner le ministère et le PNCS [Programme national de cohésion sociale] dans les interventions au niveau de Bouna dans l’évaluation de la proposition de solution durable », assure-t-il.

« Ce conflit, aujourd’hui on l’appelle conflit agropastoral, mais on pense qu’il peut être élargi au grand domaine de conflit foncier (…) Aujourd’hui, les traces de ce projet sont visibles parce que ça permis de mettre à jour certains comités de veille mais surtout de donner un début d’application déjà de la loi foncière de 1998 », souligne Bmaba Lassiné.

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

un × quatre =