L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Faux : le passeport ivoirien n’est pas parmi les cinq plus sécurisés du monde

0

Alors qu’il vient d’inaugurer sa toute première agence de E-passeport, SNEDAI Groupe, entreprise gestionnaire du passeport biométrique ivoirien indique dans sa communication, qu’il fourni à l’Etat de Côte d’Ivoire et donc aux citoyens ivoiriens « un passeport qui se classe parmi les cinq passeports les plus sécurisés du monde ». Après vérification, c’est faux !

A l’occasion de la présentation au grand public de la nouvelle agence de E-passeport de SNEDAI Groupe, nous nous avons découvert une information un peu surprenante. Sur le site internet du groupe, dans la rubrique passeport biométrique, on peut lire ceci « Aujourd’hui, ce passeport (ivoirien) se classe parmi les cinq passeports les plus sécurisés du monde… ». L’entreprise cite la très sérieuse Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) comme étant sa source. Nous donc décidé de vérifier.

La première piste, le site internet de l’OACI. Il n’y a aucune trace d’un tel classement. En revanche on trouve un document qui détail un protocole de sûreté appelé, Répertoire de Clé Publique (PKD/RCP) et considéré par l’organisation internationale comme « Un moyen de renforcer la sûreté dans les déplacements transfrontaliers et un Outil d’inspection des Passeports biométriques permettant la vérification, validation et authentification des signatures digitales et le contenu de la chip ».

L’organisation spécialisée explique que le fonctionnement du protocole est basé sur le respect d’une série de norme qu’elle a développé et qui sont des recommandations aux Etats qui s’engagent.

En effet, quand un Etat adhère au protocole, il s’engage à respecter des normes permettant de garantir la sûreté du passeport du pays en question. Le processus pour attester la sûreté du document de voyage selon la norme de l’OACI est détaillé par l’organisation comme on peut le voir ci-dessous.

Nous découvrons que la Côte d’Ivoire a adhéré à ce protocole en Juillet 2018 donc il y a un peu moins de 2 ans. A ce jour, 63 pays dans le monde soumettent leurs passeports à ce protocole. En Afrique, 07 pays y ont adhéré, tous avant la Côte d’ivoire comme on peut le voir ci-dessous.

Mais d’où vient donc cette affirmation d’une grande société comme SNEDAI Groupe ? Est-ce sur base de ce protocole que l’entreprise affirme que le passeport ivoirien se classe parmi les cinq passeports les plus sécurisés du monde ?

Cela semble peu probable. D’autant que dans ce document d’une trentaine de page, il n’y a aucune mention d’un classement des passeports les plus sécurisés du monde. Et même si ce classement existait, la Côte d’Ivoire est le dernier pays africain et l’avant dernier pays au monde parmi les 63 pays à avoir adhéré à cette norme de sûreté. Elle ne peut donc en toute logique, se prévaloir de ce rang.

Mais SNEDAI Groupe semble sûr de son fait puisqu’il indique bien sa source, à savoir l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale. Nous avons donc décidé de contacter directement le bureau régional de l’OACI à Dakar dans la capitale Sénégalaise. Et voici la réponse de l’organisation via son Administrateur des communications.

Il n’y a donc aucun classement de ce type effectué par l’OACI. Mais pourquoi une grande entreprise comme SNEDAI Groupe peut-il s’adonner à une telle communication mensongère ? Que gagne-t-elle à mentir dans sa communication officielle ?

Nous avons contacté l’entreprise par téléphone et par courriel, sans succès. Nous nous sommes rendus à la nouvelle agence tout fraîchement inauguré. Nous avons trouvé porte close.

Comme nous venons de le démontrer, il n’existe aucun classement des « passeports les plus sécurisés du monde » effectué par l’OACI comme l’affirme SNEDAI Groupe. Il est donc faux de dire que « le passeport ivoirien se classe parmi les cinq passeports les plus sécurisés du monde ».

Il y a un autre classement qui existe bien

En revanche, il y a bien un classement qui existe ; c’est Le Henley Passport Index. Il classe les « passeports les plus puissants au monde ». Selon le cabinet basé à Londres, la capitale Britannique, « Le Henley Passport Index est le classement original de tous les passeports du monde en fonction du nombre de destinations auxquelles leurs détenteurs peuvent accéder sans visa préalable. Le classement est basé sur des données exclusives de l’International Air Transport Association (IATA), qui gère la plus vaste et la plus précise la base de données d’informations sur les voyages au monde, et amélioré par les recherches du département de recherche Henley & Partners ».

Comme on peut le voir sur cette capture ci-dessus du site internet du cabinet londonien, le passeport ivoirien ne se classe qu’à la 86e place mondiale avec 57 destinations sans visa préalable. Là encore, loin, très loin du top 5 mondiale.

Traoré Bakary

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 × 2 =