L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Haine en ligne/Elections législatives : Attention, les incitations à la révolte et les vœux macabres en hausse

0

Pour cette nouvelle semaine d’observation des discours de haine en ligne, la tendance est à la baisse. Toutefois, selon les conclusions de la coalition mise en place dans le cadre du Programme Transition et inclusion politiques en Côte d’Ivoire (PTI), certaines formes de propos haineux parmi les plus graves sont en hausse. Un phénomène qui semble-t-il est accentué par l’actualité dominée par les législatives du 6 mars prochain.

Du 19 au 24 février 2021, ce sont 136 discours de haine qui ont été collectés autour des principaux faits marquant de l’actualité, essentiellement la politique. Une collecte menée sur un échantillon de 128 pages, groupes et profils Facebook. Et ce sont encore les pages qui sont les plus prolifiques, même si quelques discours de haine ont été répertoriés sur des profils.

La tendance générale est à la baisse (-25%)

Comparaison des sources des discours de haine collectés sur Facebook entre les 28 janvier et 24 février 2021

Une baisse particulièrement ressentie sur le nombre des attaques contre des communautés, animalisations, propos sexistes, xénophobie, injures et diffamations. Pour les menaces et justifications de la haine, c’est le statut quo. On note toutefois une hausse de la quantité d’incitations au meurtre/à la révolte (discours de haine le plus grave), de délations et vœux macabres.

Plus en détails, ont été recensés cette semaine :

2 incitations au meurtre/à la révolte

3 attaques contre des communautés

15 animalisations

0 justification de la haine

2 propos sexistes

1 délation

10 menaces

8 vœux macabres

7 propos xénophobes/injures identitaires

88 injures et diffamations

Répartition selon la source des discours de haine collectés du 19 au 24 février 2021

Pour rappel, le Programme Transition et inclusion politiques en Côte d’Ivoire (PTI) est financé par l’USAID et mis en œuvre par le National Democratic Institute (NDI) avec Internews, Care International ainsi qu’une coalition d’organisations de la société civile ivoirienne.

Source : Internews

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

deux + sept =