L'actualité ivoirienne sans coloration politique

JVE Côte d’Ivoire plaide pour l’interdiction des peintures au plomb

0

L’organisation exhorte les autorités à éliminer l’usage des peintures au plomb pour préserver la santé des enfants, des femmes et des couches les plus vulnérables de la population.

L’ONG Jeunes volontaires pour l’environnement (JVE-Côte d’ivoire) profite de la Semaine internationale de prévention de l’intoxication au plomb, prévue du 25 au 31 octobre 2020, pour exhorter les autorités ivoiriennes à prendre des mesures réglementaires contraignantes pour interdire l’usage des peintures au plomb et protéger la santé des populations.

« Si les producteurs et/ou les importateurs de peintures en Côte d’Ivoire ne réalisent pas le danger qu’ils font peser sur les générations futures par la production, l’importation des peintures au plomb, les autorités compétentes doivent assumer leur entière responsabilité en édictant les mesures strictes et rigoureuses contre ces toxiques commercialisés en Côte d’Ivoire », interpelle Larissa Yapo, coordonnatrice des programmes de JVE Cote d’Ivoire, dans un communiqué de presse publié le 29 octobre 2020.

Une enquête de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) montre que les peintures au plomb ne sont toujours pas réglementées dans la majorité de pays, malgré l’objectif mondial d’éliminer ces peintures d’ici 2020. Au 31 mai 2020, seuls 39% des pays avaient confirmé avoir des contrôles juridiquement contraignants sur la peinture au plomb.

En Côte d’Ivoire, les résultats d’étude d’échantillonnage des peintures achetées sur les marchés nationaux entre 2015 et 2017 ont montré les teneurs de plomb très élevés atteignant parfois 250 000 ppm par pots, alors que la teneur tolérée par l’OMS est de 90 ppm maximum.

Ces peintures ont des conséquences nocives sur la santé humaine, particulièrement sur les femmes en âge de procréer et les enfants.

« La peinture au plomb est l’une des sources les plus répandues d’exposition au plomb chez les enfants et peut causer des lésions cérébrales permanentes et irréversibles chez les enfants en développement. La peinture au plomb peut entraîner une réduction du quotient intellectuel (QI) et de la capacité d’attention, une altération de la capacité d’apprentissage et un risque accru de problèmes de comportement. Il n’y a pas de niveau connu d’exposition au plomb sans effets nocifs et nous avons donc besoin d’efforts concertés pour interdire le plomb dans tous les types de peinture », a déclaré Jeiel Guarino, de l’alliance mondiale de l’élimination des peintures au plomb à IPEN.

JVE Côte d’Ivoire est engagée dans la sensibilisation aux côtés d’organisations comme l’OMS, le PNUE et IPEN et autres ONG qui travaillent pour la protection de la santé humaine et de l’environnement.

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

4 + 8 =