L'actualité ivoirienne sans coloration politique

La candidature d’Alassane Ouattara validée pour un 3ème mandat

0

La candidature d’Alassane Ouattara a été validée par le Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire lui ouvrant la voie à un troisième mandat fortement contesté par l’opposition et des organisations de la société civile.

Le Conseil Constitutionnel a validé seulement quatre des 44 candidatures déposées à la présidentielle. Outre celle d’Alassane Ouattara (RHDP), ont été acceptées les candidatures de l’ancien président Henri Konan Bédié (PDCI), de Pascal Affi Nguessan (FPI), ancien Premier ministre sous la présidence de Laurent Gbagbo et du député Kouadio Konan Bertin, dissident du parti de M. Bédié. Le Conseil constitutionnel a rejeté les candidatures de l’ex-président Laurent Gbagbo et de l’ex-chef rebelle et Premier ministre Guillaume Soro à la présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire. Guillaume Soro a aussitôt contesté la décision du Conseil.

 » Je conteste vigoureusement la décision injuste et infondée prise ce lundi 14 septembre 2020 par le Conseil…

Publiée par Soro Guillaume Kigbafori sur Lundi 14 septembre 2020

L’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara a provoqué des manifestations qui ont dégénéré en violences ayant fait une quinzaine de morts en août. Comme la précédente, la Constitution de 2016 limite à deux les mandats présidentiels. Mais les partisans de M. Ouattara affirment que le changement de Constitution a remis le compteur à zéro alors que l’opposition la juge inconstitutionnelle. La crainte de violences encore plus meurtrières, à l’approche du scrutin du 31 octobre, est forte, dix ans après la crise née de la présidentielle de 2010, qui avait fait 3.000 morts.

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

9 + 14 =