L'actualité ivoirienne sans coloration politique

La Côte d’Ivoire et le Ghana reprennent la vente du cacao

0

Les deux pays ont décidé de lever la suspension de leurs ventes de cacao annoncé mi-juin et portant sur les récoltes de 2020/2021. La Côte d’Ivoire et le Ghana sont les deux premiers producteurs mondiaux de cacao et veulent une meilleure rémunération pour leurs producteurs.

« Les deux pays décident de la levée de la suspension des ventes de la récolte 2020/2021 à compter de ce jour 16 juillet » peut-on lire dans un communiqué dont Eburnie Today a eu copie mardi soir (16 juin NDLR). Ce document est co-signé par Yves Koné-Brahima (directeur général du Conseil Café-Cacao de Côte d’Ivoire) et l’Hon Joseph Boahen Aidoo (chef exécutif du Ghana Cocoa Board).

Le 12 juin dernier, dans une décision qualifiée d’historique par les experts du cacao, les deux pays avaient suspendu la vente de leurs récoltes. Une décision présentée comme un moyen de mieux rémunérer les agriculteurs. L’annonce avait fait grimper le prix du cacao sur le marché mondial. La décision de ‘bloquer’ les vente avait été assorti de l’annonce d’une rencontre visant à étudier un mécanisme de prix plancher.

Lors d’une réunion entre les parties prenantes à Abidjan le 3 juillet, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont mis en œuvre ce concept de prix plancher « par l’instauration d’un différentiel de revenu décent de 400 dollars par tonne pour tout contrat de vente de cacao auprès de deux pays pour la récolte de 2020/2021 ». Le Ghana et la Côte d’Ivoire qui ont un fort peuplement qui se consacre à l’agriculture, représentent à eux deux plus de 60% de la production mondiale de cacao. Toutefois, selon un rapport de la Banque mondiale de juillet sur la Côte d’Ivoire, plus de la moitié des producteurs vivent en deçà du seuil de pauvreté avec moins de 757 francs CFA par jour.

Près de 80% des gains de la filière sont concentrés au niveau de la deuxième transformation (celle de la pâte de chocolat) et de la distribution des produits finis aux consommateurs, deux étapes où la Côte d’Ivoire ne joue pas de rôle important.

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quatre × cinq =