L'actualité ivoirienne sans coloration politique

L’ANRMP dresse son bilan annuel

0

Afin de rendre public son bilan 2017, l’Autorité de régulation des marchés publics (ANRMP) a organisé un séminaire ce 21 décembre dans la commune de Marcory autour du thème ‘Bilan des activités de l’ANRMP de l’année 2017’.

« Pour nous rendre compte en toute transparence de nos activités n’est pas une option elle est une obligation… L’ANRMP agit sans compromis et compromission » a affirmé Coulibaly Non Karna Président de l’autorité de régulation des marchés publics qui a fait comprendre que la structure qu’il dirige n’est pas dans l’opérationnel donc « ne peut pas attribuer de marchés publics ». Et de préciser que malgré les critiques son institution continuera contre vents et marrées à rendre public les audits et les décisions rendues.

D’où le bilan des activités menées par son institution en 2017. Résultats d’Enquêtes, audits et décisions rendues ont donc été rendu publics par l’ANRMP. Selon Bile Vincent secrétaire générale adjoint chargé de la cellule des recours et sanctions en gestion des contentieux des marches publics, l’ANRMP a rendu 27 décisions pour cette année 2017 à savoir 7 annulations, 4 sanctions et 4 règlements à l’amiable. Un nombre que Bilé Vincent qualifie de faible par rapport aux années antérieurs depuis la création de cette institution en 2010 à savoir 38 décisions en 2016 et 44 décisions en 2015.

Il le considère comme un signe de confiance entre l’ANRMP qui a un droit de regard depuis la passation du marché jusqu’au au paiement, et les entreprises qui désormais ont le courage de les saisir pour un recours. « Nous avons 46 fois changé le cours des événements en matière de passation mais aussi en matière d’incident » a-t-il indiqué

Concernant le volet audit indépendant, Adou Felix secrétaire général adjoint charges des audits indépendants révèle que pour un échantillon de 195 marchés publics passés 59 soit 30% ont suivi la procédure régulière, 120 soit 62% sont   irrégulières et enfin 16 soit 8% ont été passés sans documentation. Il précise que « l’audit n’est pas une inquisition, l’audit est un conseil dont l’objectif est d’améliorer le système ».

Coté études et définitions des politiques, Konan Paulin le secrétaire général adjoint commis à cette tache affirme que l’ANRMP compte à son actifs 7564 formés en 162 sessions à « raison de 2 sessions de formation par mois dont 57% issue de l’administration 9% de la société civile et 34% du secteur privé ».

L’ANRMP depuis sa création en 2010 à ce jour a : gérer 217 décisions rendues dont 46 annulations, réaliser 6 audits dont 3 études et 5 enquêtes. Elle a également sanctionné 33 entreprises exclus de toute participation aux marches publics pendant 2 ans. Cette institution a pour mission de : créer un cadre d’écoute et d’échanges entre tous les acteurs de la commande publique Veiller à l’application de principes de bonne gouvernance en mettant des moyens de lutte contre la fraude et la corruption. Bilan positif ou pas à vous d’apprécier.

Raïssa Yao

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.