L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Le coronavirus peut ne jamais disparaître (OMS)

0

C’est une mise en garde inquiétante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant le coronavirus Covid-19 : le virus pourrait s’ajouter à la liste des maladies infectieuses déjà combattu par les services sanitaires à travers le monde.

« Le VIH n’a pas disparu – mais nous avons fait face au virus » indique le directeur des urgences de l’OMS, Dr Mike Ryan pour indiquer ce que pourrait devenir le Covid-19 pour l’humanité. « Il faut avoir le courage de le dire : ce virus pourrait devenir un virus endémique de plus dans nos communautés, et ce virus pourrait ne jamais disparaître » a-t-il insisté lors de la conférence de presse virtuelle de l’OMS depuis son siège à Genève.

Dr Mike Ryan a mis en garde contre toute tentative de prédire quand le virus disparaîtrait de la circulation même si un vaccin est trouvé. « Nous devons nous mettre dans l’esprit qu’il faudra un certain temps pour sortir de cette pandémie » a réaffirmé Maria van Kerkhove, épidémiologiste à l’OMS.

Une sortie qui ressemble à une douche froide pour tous ces pays qui ont tendance à lever les mesures de confinement pour relancer leurs économies et la vie sociale complètement bloqués par la maladie. Près de 300 000 personnes dans le monde ont perdu la vie après avoir contracté le Covid-19 et plus de 4,3 millions de cas ont été enregistrés. Les Nations unies ont entre-temps averti que la pandémie provoquait d’autres maladies connexes (syndrome atypique de Kawasaki) et malaises au niveau de la santé mentale.

Tout ne se limite pas au vaccin

L’OMS reste convaincu que personne ne peut prédire quand le Covid-19 va disparaître d’où l’appel de son directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, à accentuer les procédures de contrôle du virus et renforcer les moyens de sensibilisation bien qu’il existe actuellement plus de 100 vaccins potentiels en cours de développement. Mais tout ne se limite pas au vaccin fait remarquer Dr Ryan qui précise que d’autres maladies, comme la rougeole, n’ont toujours pas été éliminées bien qu’il existe des vaccins pour elles.

Il est donc important de maintenir l’élan de la lutte à travers le dépistage précoce, l’identification et la prise en charge des cas confirmés sans oublier la sensibilisation des populations aux gestes barrières pour pouvoir inverser la courbe de la contamination.

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

4 × cinq =