L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Le gouvernement réagit face à la hausse du prix du transport

0

Le gouvernement ivoirien appelle au respect du tarif du transport interurbain au départ des principales localités du pays. Une requête qui fait suite aux plaintes des usagers qui ont constaté une hausse inexpliquée des tickets sur les principales gares routières.

La mesure d’isolement du Grand Abidjan en raison de la pandémie de coronavirus (Covid-19) a ouvert la voie à une véritable désorganisation du secteur du transport à Abidjan. Une anarchie totale a été observée au niveau des tarifs pratiqués par les compagnies de transport. La hausse oscillait entre 1000 et 3000 f CFA en fonction des destinations. Il s’agissait visiblement d’une hausse dictée par une volonté de tirer profit de situation économique déjà précaire des populations puisqu’aucun préavis n’a été diffusé à l’intention des usagers. « Ces augmentations qui sont faites sans aucune concertation avec les autorités gouvernementales et aucune information préalable de celles-ci par les responsables syndicaux » a déploré le ministère du transport.

Si au début de cette hausse tarifaire injustifiée les transporteurs évoquaient le respect de la distanciation sociale [ne permettant pas le plein des véhicules], force est de constater que malgré des véhicules bondés de monde, les transporteurs continuent de se sucrer sur le dos des usagers. La grogne des populations est semble-t-elle remontée jusqu’au Ministre des Transports qui a organisé plusieurs rencontres avec les transporteurs, dont la première s’est tenue le mercredi 12 juillet 2020 et la dernière le jeudi 06 août 2020.

Les échanges entre le ministère et les transporteurs ont permis d’arriver à un consensus. Les transporteurs ont pris « un engagement ferme des transporteurs de revenir aux tarifs ordinaires appliqués avant l’avènement de la crise sanitaire » peut-on lire dans un communiqué du ministère du transport. Les populations espèrent que cet engagement sera respecté.

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

10 + neuf =