L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Le prix FOM pour promouvoir l’image de la femme dans les médias

0

Le lancement officiel du Prix Femmes Occupez les Medias (FOM) a eu lieu le vendredi 22 novembre 2019 à l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC Polytechnique).

Inciter les écrits sur les droits de la femme et susciter un éveil de journalistes sensibles au genre par la récompense des meilleures productions. C’est l’objectif du Prix Femmes Occupez les Medias (FOM). Il a été initié dans le cadre du projet FOM, une initiative de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO), financé par le Ministère des Affaires Etrangères des Pays-Bas et qui concerne quatre pays à savoir le Niger, le Mali, le Sénégal et la Côte d’Ivoire, où le partenaire de mise en œuvre est l’ISTC Polytechnique.

Initialement prévu pour prendre fin en octobre, la réception des candidatures pour ce prix est relancée jusqu’au 30 novembre 2019 afin de permettre une participation plus large des journalistes au niveau national. La cérémonie de récompense est fixée au 19 décembre. Célestin Tano, Directeur des stages et des Relations Extérieures à l’ISTC Polytechnique, par ailleurs Coordonnateur du projet, a rappelé le contexte dans lequel intervient ce projet. Les résultats d’une étude menée en 2017 par IPAO démontrent que « les femmes représentent plus de 50% de notre population et de l’audience des médias. Mais, au bout du compte, seulement 20% de l’espace est accordé aux femmes dans les rédactions ».

Il ressort de cet état que l’image des femmes est rarement valorisante dans les écrits. Ce qui justifie ce projet et partant l’instauration de ce Prix FOM.

Le prix femmes occupez les medias

Doté d’une enveloppe de 2.200.000 FCFA, le Prix FOM du journalisme sensible au genre est réparti en deux catégories à savoir : le « Grand Prix » d’un montant d’un million (1.000.000 FCFA) pour le meilleur article ou la meilleure production au plan national. Un deuxième prix de la même catégorie d’un montant de 700.000 FCFA et la catégorie du « Prix Spécial FOM » qui sera décerné à la meilleure production parmi les journalistes ayant suivi la formation dans le cadre de ce Projet d’un montant de 500.000 FCFA.

« Notre souhait est qu’un large écho soit fait sur la cérémonie et que cela continue dans les jours à venir. Portez assez haut et loin l’information afin que le prix ait un succès » a insisté Dr Remi YAO, directeurs des Ecoles à l’ISTC Polytechnique.

Les organisateurs exhortent les journalistes à s’approprier ce concours pour contribuer à rehausser l’image de la femme dans les médias par la mise en relief de leurs actions mais également de leurs droits et devoirs pour favoriser une société équitable et sans discrimination. Pour sa part, Alfred Dan Moussa, Directeur générale de l’ISTC Polytechnique, a annoncé que les femmes représentent à près de 70% de l’effectif des étudiants de son établissement. Ce qui montre que la question de la représentativité des femmes dans les médias tend à se régler.

Martine Djiéba

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quatre − quatre =