L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Le procureur de la CPI fait appel de l’acquittement de Gbagbo

0

Le procureur en chef de la Cour pénale internationale a fait appel lundi de l’acquittement de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, pour les violences post-électorales qui ont fait quelque 3.000 morts.

Gbagbo, premier chef d’Etat à être jugé à La Haye, et son fidèle ‘lieutenant’ Charles Blé Goudé, ont tous deux été disculpés de crimes contre l’humanité en janvier et libérés le mois suivant. « L’appel démontrera que la chambre de première instance a commis des erreurs de droit et de procédure qui ont conduit à l’acquittement de M. Gbagbo et de M. Blé Goudé sur tous les chefs d’accusation », a déclaré le bureau du Procureur Fatou Bensouda.

La CPI ordonne la libération immédiate de Gbagbo et Blé Goudé

Les juges ont acquitté les deux hommes « sans formuler correctement et sans appliquer de manière cohérente une norme de preuve clairement définie », a ajouté la procureure de la CPI. La Belgique a accepté d’accueillir Gbagbo, 73 ans, après sa libération en février, sous certaines conditions, notamment qu’il reviendrait devant le tribunal pour tout appel de l’accusation contre son acquittement. Blé Goudé vit actuellement aux Pays-Bas dans des conditions similaires. M. Gbagbo a été accusé de crimes contre l’humanité au cours de la crise militaro-politique de fin 2010 à début 2011 à la suite d’une élection contesté par les deux coalitions en présence, dont l’une représentée par son rival Alassane Ouattara.

Les procureurs ont déclaré que Gbagbo s’était accroché au pouvoir « par tous les moyens » après avoir été battu par Alassane Ouattara lors des élections présidentielles. Cependant, les juges ont rejeté ces accusations. La procureure avait déjà indiqué en janvier qu’elle avait l’intention d’interjeter appel, mais qu’elle devait attendre que les motifs écrits complets de la décision du tribunal soient publiés en juillet. Pour les partisans de Laurent Gbagbo, ce procès est devenu un acharnement personnel du Procureur Fatou Bensouda contre leur leader.

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix − 1 =