L'actualité ivoirienne sans coloration politique

« L’Etat doit payer 450 millions de f CFA » Mesmin Comoé, PCA (MUGEFCI)

0

Après une année de fonctionnement, le conseil d’administration de la mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) présidé par Kouamé Mesmin Comoé a  fait le bilan partiel de ses activités au cours d’un déjeuner de presse  à l’Hôtel SEEN sis au plateau.

Mesmin  Comoé entouré de ses proches collaborateurs dont le directeur exécutif Ibrahima Traoré a rappelé les engagements pris durant la campagne électorale qui se résument par la promotion des valeurs mutualistes. Il s’agit entre autre du développement de l’esprit de solidarité et la démocratie, la promotion de la bonne gouvernance à travers des textes et des bonnes pratiques  de gestion. L’objectif de l’équipe dirigeante était aussi de faciliter l’accès aux prestations en levant les  injustices de la situation qui frappe les fonctionnaires en attente de leur premier mandatement.

Mesmin  Comoé avait aussi promis de rendre possible la prescription des bons de mutuelles pour les infirmiers et infirmières chefs de postes des zones dépourvues de médecins sans oublient la modernisation de l’accès aux prestations par la mise en route de la carte unique et intelligente. Ce rappel fait, Mesmin Comoé, a fait cas des engagements qui ont été réalisés. Il s’agit de la formation des membres des bureaux des conseils consultatifs locaux (CCL) sur les règles de la mutualité sociale.

Au niveau  de la facilitation de l’accès aux prestations, l’orateur a indiqué qu’une étude a été réalisée sur la prise en charge sanitaire des fonctionnaires en attente de leur premier mandatement. S’agissant de la modernisation  de l’accès aux prestations, le PCA a fait cas de la mise en route de la carte unique et intelligente dont les avantages sont multiples pour les fonctionnaires. Au niveau du renforcement des capacités opérationnelles, il a annoncé l’ouverture d’un centre d’optique mutualiste ultra-moderne d’ici la fin d’année étant entendu, dira-t-il, que  80% des centres optiques fonctionnent dans l’illégalité.

Sur la question de l’ouverture du centre d’optique en attente d’agrément, il interpelle le ministère de la santé en vue de la délivrance dudit agreement. Par la suite, Mesmin  Comoé a annoncé  le lancement de la construction de l’hôpital des fonctionnaires de Bouaké et de poursuivre les négociations par un partenaire pour l’ouverture d’un centre de santé mutualiste dans la commune de Yopougon. Sur la question de la réussite de l’arrimage MUGEFCI et la Couverture maladie Universelle (CMU), il souhaite la réalisation d’une mission d’organisme et de gestion déléguée de la CMU. Cela permettra aussi bien de capter la cotisation CMU des fonctionnaires et les reverser à l’IPS CNAM et de mener le plaidoyer en faveur du paiement  des 100% par l’Etat  de la cotisation des fonctionnaires sur la période de carence ainsi que le paiement de 50% de la cotisation CMU des fonctionnaires et agents de l’Etat par l’Etat.

S’agissant de la réforme du régime complémentaire d’Ivoir’s Santé, le PCA de la MUGEFCI a dit, suite au déséquilibre financier du régime Ivoir’s Santé des reformes sont en cours afin d’équilibrer ledit régime. Il s’agit selon lui, de mener une campagne  de recrutement  de nouveaux fonctionnaires (jeunes) pour atteindre 100 mille adhérents pour l’équilibre de ce produit. Car, il est anormal depuis 45 ans (1973)  que la cotisation de la mutuelle soit fixée 7004 f CFA et d’autres à 50 f CFA ….Avant de plaider pour la carte unique et intelligente pour endiguer la fraude.

«  La carte  intelligente est une grande révolution. Elle va  faciliter la vie des mutualistes  car elle donne droit  à tous les produits de la MUGEFCI », a –t-il assuré.

Sylvain Dakouri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quatre × quatre =