L'actualité ivoirienne sans coloration politique

L’immunité parlementaire de Guillaume Soro levée

0

Les immunités parlementaires de l’ex chef rebelle Guillaume Soro ainsi que celles de cinq députés de sa mouvance politique ont été levées par l’Assemblée nationale ivoirienne mardi. Une décision qui ouvre la voie à toutes formes de poursuites et de procédures judiciaires contre l’ancien président du parlement ivoiriens et ses proches.

« L’immunité parlementaire des députés est levée suite à un vote au scrutin secret des membres du bureau de l’Assemblée nationale », selon le texte daté de lundi. Cette levée d’immunité concerne les députés Loukimane Camara, Kando Soumahoro, Alain Lobognon, Mamadou Soro, Soumaila Yao ainsi que de Guillaume Soro. La requête visant à lever l’immunité des pro-Soro a été introduite le groupe parlementaire RHDP, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix. Longtemps allié d’Alassane Ouattara, qu’il a aidé à porter au pouvoir pendant la crise post-électorale de 2010-2011, Guillaume Soro s’est ensuite brouillé avec lui, jusqu’à la rupture début 2019.

« C’est une situation totalement ubuesque. On baigne dans le non-droit, dans les vices de procédure. Un groupe parlementaire ne peut pas demander la levée de l’immunité de députés et encore plus le bureau de l’Asssemblée ne peut pas statuer sur la levée de l’immunité », a réagi Louis Ouattara, un proche de Guillaume Soro.

Lors des remous liés à son retour avorté du 23 décembre, la justice ivoirienne a indiqué que l’ex-Premier ministre et ex-président de l’Assemblée nationale est accusé d’avoir préparé « une insurrection civile et militaire » pour s’emparer du pouvoir. Un mandat d’arrêt avait été lancé à l’encontre de Guillaume Soro alors qu’il était dans un vol le ramenant en Côte d’Ivoire après six mois d’absence. Alors qu’il était dans le ciel ivoirien, il avait dû faire demi-tour tandis que les forces de l’ordre avaient arrêté certains de ses proches dont les cinq députés.

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

quinze + vingt =