L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Microfinance : les responsables d’agence renforcent leurs capacités

0

Dans le cadre de sa politique de professionnalisation du secteur de la microfinance, l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés de Côte d’Ivoire (APSFD-CI) initie depuis ce 7 novembre une formation à destination des responsables d’agences. Il s’agit d’une initiative que l’APSFD-CI lance en collaboration avec le Centre de Formation de la Profession Bancaire de Paris (CFPB).

Une vingtaine de responsables d’agence venus de différentes institutions de microfinance sont réunis à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) pour préparer en 3 semaines le diplôme professionnel en microfinance. Du 7 au 20 novembre, les 20 participants dont 8 femmes verront leurs capacités renforcées grâce à cinq (5) principales unités de formation (UF) : piloter l’agence (UF1), gérer et superviser les opérations techniques (UF2), développer l’activité de l’agence (UF3), représenter l’IMF (UF4) et enfin manager l’équipe (UF5). Cette formation technique d’un standard international se fait à la demande des IMF (institutions de microfinance), des associations professionnelles et des banques centrales des zones économiques du Maghreb, de l’UEMOA, de la CEMAC et de Madagascar. D’ailleurs, la formation qui se tient du 7 au 20 novembre prend en compte les spécificités de ces différentes zones économiques.

La formation vise à développer chez les responsables d’agence les compétences techniques de gestion et d’organisation d’agence, de gestion des ressources humaines à l’aide de méthodes et d’outils de communication et de management en prenant en compte la dimension comportementale liée à ce métier. A l’issue de la formation, le responsable d’agence sera capable d’appliquer et mettre en œuvre les orientations de son IMF en gérant son agence et en développant son portefeuille client conformément aux objectifs annuels, à la stratégie du SFD (Système financier décentralisé) et au respect des procédures en vigueur. C’est d’ailleurs ce qu’attendent les apprenants au terme de cette formation.

La professionnalisation du secteur de la microfinance en Côte d’Ivoire reste une priorité pour l’APSFD-CI a tenu à rappeler Cyrille Tanoé, le directeur exécutif de l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés de Côte d’Ivoire. C’est la raison pour laquelle, l’APSFD-CI met un point d’honneur à voir des hommes et des femmes bien formés à la tête des institutions de microfinance. Grâce à son dynamisme, elle a obtenu de l’AFD (Agence française de développement) le financement de la formation pour chaque participant à hauteur de 70%. Vu l’importance de cette session de formation pour les apprenants et leurs institutions, Alexi Kaunan, l’un des 4 formateurs, a invité les responsables d’agence au sérieux, à la concentration et surtout à l’assiduité. Il le faut car après leur formation ils seront convoqués le lundi 5 décembre 2016 pour un examen final en vue de l’obtention du diplôme professionnel en microfinance option responsable d’agence.

SUY Kahofi

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

16 − 9 =