L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Le projet ‘Radio Synergie Etats-Unis/Côte d’Ivoire’ officiellement lancé

0

L’Ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire et ses partenaires ont procédé ce 02 août 2017 au lancement du projet « Radio Synergie États-Unis/Côte d’Ivoire ». L’objectif principal de cette initiative est de créer une plateforme de partage de programmes au profit d’une cinquante de radios de proximité qui seront sélectionnées à travers toute la Côte d’Ivoire.

La radio reste un puissant outil de communication à travers le monde et cela n’est pas une exception pour l’Afrique où la culture de l’oralité reste d’actualité. Ce médium permet à des millions d’individus de pouvoir s’informer, se former et s’ouvrir sur le monde. Vu son importance stratégique dans chaque pays et sa portée, la radio a été choisie comme outil de communication pour un projet qui engage trois partenaires en Côte d’Ivoire. Il s’agit de l’Ambassade des États-Unis, le Studio Mozaik et l’URPCI.

L’Ambassade des États-Unis à Abidjan reste un interface clé de la bonne coopération entre la Côte d’Ivoire et les États-Unis dans plusieurs dont celui des médias. L’Ambassade n’est pas à sa première initiative en faveurs des acteurs des médias. Aux projets qu’elle exécute déjà s’ajoute un long chapelet de programmes de formation pour les journalistes et autres professionnels des médias. Quant au Studio Mozaik, il est un centre de formation des journalistes et producteurs des radios qui contribue aujourd’hui à la professionnalisation des radios en Côte d’Ivoire.

L’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI) est sans doute la plus grande faitière des médias de Côte d’Ivoire. Forte d’une centaine de radio, elle couvre le territoire national grâce à son plan stratégique de développement qui inclus des projets de développement matériel et technique des radios. Ces trois partenaires s’unissent donc pour un projet extrêmement important qui donnera encore plus de visibilité aux radios.

« Ce projet vise essentiellement à créer un réseau national afin que les radios de proximité, qui manquent souvent de financement et de ressources, puissent améliorer leur potentiel en travaillant ensemble, en produisant et en partageant des programmes à l’avenir » souligne Andrew Haviland, Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis.

Au-delà de ce premier axe, le projet « Radio Synergie États-Unis/Côte d’Ivoire » répond également à l’un des objectifs le plus important du gouvernement américain dans le cadre de son partenariat avec la Côte d’Ivoire. Il s’agit du soutien que les États-Unis apporte à la démocratie et la bonne gouvernance afin de permettre aux acteurs de la société civile de participer activement aux débats sur les questions liées à la gouvernance.

Pour Karamoko Bamba, président de l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI), ce projet vient répondre à un besoin très important des radios. Produisant à l’échelle locale en Fm, les contenus des radios manquent de visibilité. La plateforme en ligne permettra non selon de promouvoir les émissions produites dans le cadre du projet « Radio Synergie États-Unis/Côte d’Ivoire » mais aussi de faciliter les échanges de contenus entre les radios.

« Nous sommes engagés avec nos membres que sont les radios pour une période de production qui s’étend sur 12 mois. Les productions sont en lien avec les thèmes que les partenaires au projet auront identifié et qui seront traités par une cinquantaine de radio que l’URPCI aura sélectionné » indique Karamoko Bamba.

Les producteurs des radios bénéficieront d’un programme de renforcement des capacités afin de rendre des contenus de qualité. Au terme de la durée initiale du projet (12 mois), la plateforme sera rétrocédée à l’URPCI et deviendra un outil clé de partage de contenus pour les radios. Ainsi, un reportage sur la cohésion nationale produit par Radio Péléforon Gon à Korhogo pourra être téléchargé et diffusé à Bouaké par Radio Saphir ou à Yopougon par Radio Amitié. Ce type d’échange est donc de nature à enrichir et diversifier la grille des programmes des radios.

SUY Kahofi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.