L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Reboisement : deux hectares de la forêt classée d’Anguédédou réhabilités

0

Le reboisement de deux hectares d’une partie dégradée de la forêt classée d’Anguédédou a été lancé ce 5 juin 2018 à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement.

Aider à la reconstitution du couvert forestier ivoirien afin de lutter contre le changement climatique et préserver la planète. A l’occasion de la journée mondiale de l’environnement qui avait pour thème « vaincre la pollution », ce mardi 5 juin 2018, l’ONG Amistad a initié une opération de reboisement d’une superficie de 2 hectares de la forêt classée d’Anguédédou (à la sortie de Yopougon, sur l’autoroute du nord) en partenariat avec la SODEFOR et l’appui d’Ecobank.

« Nous avons choisi cette forêt d’Anguédédou parce qu’elle fait partie des trois massifs forestiers de la zone d’Abidjan qui contribuent à protéger la nappe phréatique », a justifié Brice Delagneau, président de l’ONG Amistad, en présence des représentants du ministère de l’environnement, de ONU-Environnement, de l’UNESCO et de Rachel Gogoua, présidente de l’Initiative de la société civile pour les Objectifs de développement durable.

La banque a également confié le suivi de ce reboisement à l’ONG Amistad pour 4 ans, une période à l’issue de laquelle il sera remis à la SODEFOR. « Nous sommes très heureux de cet engagement fort. Nous prenons aussi l’engagement de vous accompagner dans le suivi », promet Brice Delagneau.

Le représentant du directeur général de la Société de développement des forêts (SODEFOR), le colonel Dogui Aboa, a félicité la banque pour cette initiative.

« Ce geste, fort apprécié, témoigne de votre haute conscience dans le processus de réhabilitation des forêts classées de Côte d’Ivoire engagé par le ministère des Eaux et Forêts », a-t-il souligné. Il a souhaité que cette contribution se déploie dans les agences régionales de la banque afin d’étendre les superficies reboisées et d’offrir aux populations un cadre de vie décent.

Lors de cette opération, tous les responsables présents ainsi que le personnel de la banque ont planté chacun un arbre. Pour Marc Guigni, directeur des grandes entreprises à Ecobank, ce reboisement est très utile car il « profitera à l’environnement et surtout aux générations futures ». Il s’inscrit dans le cadre de l’initiative « planter des arbres aujourd’hui, protéger le monde de demain », organisée dans 33 pays où la banque est présente.

« Cela reflète notre volonté de lutter contre le changement climatique et de protéger nos ressources naturelles », a fait valoir Marc Guigni. Dans le cadre du développement durable, assure-t-il, la banque s’engage à prendre des « mesures audacieuses » pour réduire l’empreinte carbone de ses activités, notamment dans les domaines de l’énergie, de déchets de bureau, de l’utilisation de papier, des transports.

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

9 + deux =