L'actualité ivoirienne sans coloration politique

RHDP : le PDCI va se décider après 2020

0

Le 13ème congrès ordinaire du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) aura lieu après l’élection présidentielle de 2020. C’est au cours de cette évènement (avenir) que le vieux parti va se prononcer en faveur ou non du projet de parti unifié au sein du RHDP.

C’est une grosse surprise au niveau de l’actualité politique de la Côte d’Ivoire. Alors qu’on s’attendait à la validation par le PDCI du projet de parti unifié, la rencontre extraordinaire du bureau politique ce dimanche 17 juin 2018 au siège du parti à Cocody a accouché d’une autre conclusion. Le PDCI va se prononcer sur le dossier RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix) après la présidentielle de 2020 lors de son 13ème congrès ordinaire.

Bédié : “le PDCI est un parti autonome et souverain”

« Vu les enjeux actuels et futurs et soucieux de la préservation de l’union des militants et militantes autours du président du parti, le bureau politique décide du report du 13 congrès ordinaire après l’élection présidentielle de 2020 » peut-on lire dans le communiqué transmis à la presse.

Tous les autres « petits » partis du RHDP ont déjà tenu leur congrès pour soutenir la mise en place du parti unifié. Ce report du PDCI fait perdre au RHDP un poids lourds de l’alliance et ouvre la voie à une candidature du vieux parti lors des prochaines élections.

Tout porte à croire que l’idée d’un parti unifié n’emballe pas les cadres de la première heure du vieux parti. La preuve avec l’ovation et les marques d’attention dont l’ex-porte-parole, Jean-Louis Billon, a été accueilli dans la salle. Cependant, les défenseurs du parti unifié dont le Vice-président Daniel Kablan Duncan, le président du Sénat Jeannot Ahoussou ainsi que d’autres ministres qui sont intervenus au cours de la réunion, ont été hués.

Alassane Ouattara/RHDP : “tout le monde pourra être candidat”

Le PDCI veut reconquérir le pouvoir qu’il a perdu lors du coup d’Etat dirigé par le Général Robert Guéï. Voici pourquoi le parti demande que le candidat du RHDP pour la présidentielle de 2020 soit issu de ses rangs, « compte tenu des sacrifices consentis en 2010 et 2015 ». Le bureau politique a donc invité les militants « à se mobiliser » pour l’enrôlement électoral prévu du 18 au 24 juin.

Le PDCI a aussi décidé de prolonger le mandat du président Henri Konan Bédié et de tous les organes et structures annexes du parti jusqu’à l’organisation du 13ème Congrès Ordinaire en 2020.

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

vingt − deux =