L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Serge Koffi Le Drone écroué pour diffusion de fausses informations

0

Etienne Daïpo N’Ponon alias Serge Koffi Le Drone arrêté à la suite d’un appel anonyme par les services de sécurité ivoirien a été écroué lundi. Sa condamnation s’inscrit dans le cadre d’une affaire de diffusion de fausses nouvelles sur internet.

Etienne Daïpo N’Ponon est le secrétaire général de la plateforme d’opposition ivoirienne EDS, bien connu pour ses révélations chocs sur les réseaux sociaux. Son arrestation a donné lieu à une sortie du CMA de l’armée ivoirienne sous fond d’intimidation des cyber-activistes taxés depuis des pays étrangers de propager de fausses informations. Armand Ouegnin, président d’Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), tout en confirmant la condamnation de son collaborateur a dénoncé « une nouvelle manœuvre d’intimidation contre l’opposition à l’approche des élections ». « Je m’insurge contre ces accusations, c’est une injustice ! » indique M. Ouegnin, qui exige la « libération immédiate » de son secrétaire général. « Hier c’était Assoa Adou, demain ce sera qui ? Il faut que ça s’arrête », a-t-il poursuivi.

Selon le communiqué du procureur de la République d’Abidjan Richard Adou, le cyber-activiste arrêté le 7 mai a été inculpé d’« atteinte à la défense nationale et troubles à l’ordre public » résultant de « plusieurs publications sur les réseaux sociaux de nouvelles fausses ». Parmi les faits clairement identifiés figure un appel début avril à la destruction d’un centre de lutte contre le coronavirus en cours de construction à Yopougon. Un appel qui selon la justice a entraîné une violente émeute. Le procureur indique que Le Drone a « avoué qu’il publiait certaines fausses nouvelles dont il n’était pas l’auteur mais qu’il recevait de certains personnes ».

La Rédaction

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

3 × 4 =