L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Society for Family Health et Novartis Social Business s’engagent contre les maladies chroniques

0

Dans un communiqué de presse publié ce 26 septembre 2018, Society for Family Health (SFH), l’une des plus grandes organisations non gouvernementales du Nigéria, annonce la signature d’un accord avec Novartis Social Business pour lutter contre les maladies chroniques.

Contribuer à lutter efficacement contre les maladies chroniques chez les populations les plus pauvres et les plus vulnérables. C’est l’objectif de l’accord que vient de signer Society for Family Health (SFH) et Novartis Social Business au Nigeria. Grâce à ce partenariat, les traitements seront proposés aux patients par le biais de SFH pour un coût final pouvant atteindre 2,21 USD (environ 1105 F Cfa) par patient et par mois.

La gamme de traitements offerte par Novartis Access comprend des médicaments de haute qualité ciblant quatre maladies chroniques clé, également appelées maladies non transmissibles (MNT) : les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, les maladies respiratoires et le cancer du sein. Il s’agit des médicaments les plus fréquemment prescrits au monde pour les maladies chroniques.

« Nous sommes ravis d’aider les patients nigérians à mieux gérer leurs problèmes de santé chroniques », a déclaré le Dr Parfait Touré, responsable du pôle Afrique de l’Ouest et du Centre de Novartis Social Business.

« Nous pensons que de nouvelles approches telles que Novartis Access, qui réunit les gouvernements, le secteur privé et le secteur social, sont nécessaires pour étendre l’accès aux médicaments et à la prestation de soins de santé dans nos pays ».

La collaboration comprendra également des activités visant à renforcer les systèmes de santé du pays, par exemple en formant les professionnels de santé au dépistage, au diagnostic et au traitement des MNT, à l’assurance qualité ainsi qu’à l’éducation et la sensibilisation communautaires.

Le Nigeria devient le cinquième pays d’Afrique (après le Kenya, l’Ethiopie, l’Ouganda et le Cameroun) à signer un accord pour distribuer les traitements du programme Novartis Access contre les maladies chroniques.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la probabilité de décès dus à l’une des quatre principales maladies non transmissibles entre l’âge de 30 et 70 ans est importante dans de nombreux pays. La progression de la classe moyenne et l’urbanisation croissante de nos pays entraînent une augmentation des facteurs liés au mode de vie qui présentent un risque élevé pour plusieurs maladies non transmissibles, notamment l’obésité et la consommation de tabac.

SUY Kahofi

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

trois × trois =