free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Accidents de la route : le gouvernement annonce une phase de répression

0

Face aux accidents de la route en Côte d’Ivoire, le gouvernement ivoirien veut résolument s’engager sur la voie de la répression pour freiner les morts en cascade.

L’accident de la circulation du mercredi 14 juillet 2021 continue de faire réagir les ivoiriens en raison de son bilan élevé. « Cet accident fait état de 56 victimes dont 25 tués et 31 blessés évacués à l’hôpital St Jean Baptiste de Bôdo » précise un communiqué du ministère du transport. L’accident survenu non loin du carrefour N’Douci impliquait un autocar de la Compagnie CITK et un minicar. Dans la même journée du mercredi 14 juillet 2021, 3 personnes sont également mortes à Port-Bouët dans un autre accident portant à 28 le nombre de décès liés à la route en un seul jour !

Le bilan a de quoi faire réagir le gouvernement qui chaque année multiplie les campagnes de sensibilisation contre l’incivisme sur les routes. « A partir du 1er septembre, on va être dans la répression. La vidéo verbalisation et la notification des contraventions vont commencer. Je vous appelle donc à beaucoup plus de prudence, parce qu’on ne va pas être tolérant en ce qui concerne les mauvais comportements sur la route. Donc, ensemble, travaillons à ce qu’on ait un secteur de transport assaini, sécurisé pour les usagers et les piétons », a indiqué le ministre des transports Amadou Koné. Les premières réactions sont en faveur de cette phase de répression car les accidents de la route occasionnent en moyenne 600 morts et 13 000 blessés chaque année en Côte d’Ivoire.

Et si le ministre Amadou Koné insiste auprès des usagers pour une prise de conscience collective, c’est parce que 94% des accidents sont dus à des facteurs humains. Les accès de vitesse, l’incivisme, non-respect du code de la route, l’alcool et la drogue au volant sont autant de fléaux qui occasionnent chaque année de nombreux morts. Entre 2006 et 2017, la Côte d’Ivoire a enregistré un total de 7842 accidents pour 89 821 décès.

Traoré Bakary

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

20 − seize =