free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Combien sommes-nous en Côte d’Ivoire ?

0

Le 5ème Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) en Côte d’Ivoire démarre ce 08 novembre après l’étape de la formation et de la vaccination des agents recenseurs contre la Covid-19. Selon le gouvernement ivoirien, cette opération permettra de mieux connaître la structure de la population vivant en Côte d’Ivoire afin de mieux planifier les politiques de développement.

Quelle est la taille actuelle de la population ivoirienne ? Une rapide recherche sur internet la situe vraisemblablement autour des 26 millions d’habitants, 26 378 275 en 2020 selon une estimation de la Banque Mondiale. La population de la Côte d’Ivoire ne peut être qu’estimer car le dernier Recensement général de la population et de l’habitat (4ème RGPH) en Côte d’Ivoire date de 2014.

Le rapport publié à la fin de l’opération par l’Institut National de la Statistique (INS) précise que la population résidente en Côte d’Ivoire (population de droit) est de 22 671 331 habitants. Cette population se caractérise par le fait qu’elle est majoritairement citadine. La moitié de la population (11 408 413 habitants soit 50,3%) est urbaine : l’autre moitié rurale comprend 11 262 918 habitants. La capitale Abidjan est la ville la plus peuplée et compte 4 395 243 habitants, soit près de 4 urbains sur 10 (38,7 %).

Entre 2014 et 2021, ces chiffres auraient pu évoluer. Mais pour en être sûr, il faudra attendre la fin du 5ème RGPH et le rapport qui sera consolidé sur la base des données collectées par 28 000 agents recenseurs. Le succès d’un processus de recensement repose sur la mobilisation de chaque ivoirien a rappelé le premier ministre Patrick Achi dans son adresse à la Nation le 07 novembre.

Donnant des précisions sur l’importance de cette opération, le premier ministre ivoirien a expliqué que le recensement permet surtout de planifier et réaliser des structures sociales (écoles, universités, hôpitaux, centres de santé, adduction d’eau) qui répondent aux besoins des populations.

Le 5ème RGPH est lancé mais il faut que les populations soient le plus largement informées d’où l’importance de la communication autour de l’opération par les médias ivoiriens. C’est d’ailleurs ce sur quoi a insisté Amadou Coulibaly, le porte-parole du gouvernement lors de sa rencontre avec les journalistes (jeudi 04 novembre).

« Je voudrais vous engager à accompagner cette opération qui revêt une importance particulière pour le gouvernement » et qui permettra de consolider des « données fiables en termes de nombre d’habitants, d’âge, de répartition géographique, de densité de la population, de condition de vie, d’habitat… ».

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

3 × deux =