free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Covid-19 : la Côte d’Ivoire a-t-elle décidé de changer de vaccin ?

0

Le Covishield, le vaccin contre la Covid-19 d’AstraZeneca largement utilisé en Afrique n’est pas reconnu pour le moment par l’Union Européenne (UE). Une décision qui a vite fait de faire naître une rumeur faisant état d’un changement de vaccin contre la Covid-19 en Côte d’Ivoire.

L’information selon laquelle le Covishield n’est pas reconnue par l’EU est bien fondée et largement relayée par de nombreux médias. L’Union Européenne, dans sa politique de lutte contre la Covid-19 a décidé de mettre en place un pass sanitaire européen. Il s’agit d’un certificat numérique qui est une preuve sanitaire sous forme d’un QR Code attestant qu’une personne a été vaccinée contre la Covid-19 ou est négative à la Covid-19 ou s’est rétablie de la Covid-19.

Les vaccins autorisés par ce pass sont ceux homologués par l’Agence européenne du médicament. Aucun autre vaccin en dehors de cette homologation ne sera accepté par les 27. Cette décision peut être lourde de conséquence pour toute personne souhaitant se rendre au sein d’un Etat membre de l’UE…mais pas que.

Le Covishield un faux vaccin ?

La décision de l’UE inquiète doublement les africains qui au-delà de possibles restrictions de voyages se posent des questions sur la nature même du vaccin. A Abidjan, le nombre de septiques va s’en doute augmenter au regard du débat autour du pass sanitaire européen. « J’ai décidé de ne pas me faire vacciner donc je ne me sens pas concerné par la reconnaissance d’un vaccin ou non. Bien au contraire cette décision de l’Union Européenne me donne de comprendre que j’ai raison de douter du vaccin » explique Oliver G., enseignant.

« La question est de savoir si ce vaccin est bon ? Comment des pays développés qui ont eux-mêmes soutenu financièrement l’organisation chargée de distribuer les vaccins en Afrique [Covax NDLR] peuvent se lever un matin et ne pas reconnaitre ce vaccin ? Comment vont se sentir les personnes qui ont déjà reçu le vaccin ? » s’interroge Émile K., commercial.

En décembre 2020, l’Union européenne avait contribué au mécanisme COVAX à hauteur de 500 millions d’euros. Début 2021, un montant supplémentaire de 500 millions d’euros a été alloué, ce qui confirme le don de l’Union Européenne au mécanisme COVAX pour un montant total de 1 milliard d’euros. L’UE a-t-elle fait don sans se soucier de la nature du vaccin convoyé par Covax ?

Un changement de vaccin par la Côte d’Ivoire ?

Si l’information relative à la non reconnaissance du vaccin Covishield sur le pass sanitaire européen est fondée, celle faisant état d’un changement de vaccin par la Côte d’Ivoire n’a aucune source. Ni le ministère de la santé ivoirien, ni la représentation pays de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne confirme ce prétendu changement de vaccin. Bien au contraire, OMS-Côte d’Ivoire nous invite à consulter un communiqué intitulé « Joint COVAX Statement on the equal recognition of vaccines » (Déclaration commune du COVAX sur l’égalité de reconnaissance des vaccins). Dans cette déclaration conjointe signée par CEPI, l’OMS, GAVI et l’UNICEF; les organisations citées appellent à une reconnaissance par tous les pays des vaccins considérés comme sûrs par l’OMS.

Sans une seule fois citer l’UE ou même faire référence à la décision des 27, les signataires de la déclaration soulignent qu’alors « que les possibilités de voyage et autres commencent à s’ouvrir dans certaines parties du monde, COVAX demande instamment à toutes les autorités gouvernementales régionales, nationales et locales de reconnaître comme entièrement vaccinées toutes les personnes ayant reçu des vaccins COVID-19 jugés sûrs et efficaces par l’Organisation mondiale de la santé et/ou les 11 autorités de stricte réglementation (SRA) approuvées pour les vaccins COVID-19, lors de la prise de décisions concernant les personnes autorisées à voyager ou à assister à des événements ».

Si la Côte d’Ivoire n’a pas officiellement commenté la mesure de Bruxelles relative au pass sanitaire européen, elle n’a pas encore annoncé – pour l’instant – un quelconque changement de vaccin contre la Covid-19. Bien au contraire, le pays continue son programme de vaccination gratuit et volontaire pour toutes les personnes de plus de 18 ans. Un total de 757 113 doses de vaccin ont été administrées à la date du 29 juin 2021.

La seule communication relative à l’introduction d’un nouveau vaccin en Côte d’Ivoire est celle du Prof. Harvey Attoh-Touré, maître de Conférence agrégé en santé publique. Il a souligné le vendredi 25 juin 2021 qu’en « septembre 2021, la Côte d’Ivoire recevra le vaccin Johnson & Johnson » soulignant qu’il s’agit d’un vaccin administré en dose unique. Ce vaccin ne vient nullement remplacer le Covishield déjà utilisé par la Côte d’Ivoire. L’information selon laquelle la Côte d’Ivoire a décidé de changer de vaccin est infondée et relève bien plus de la rumeur.

Anderson Diédri avec le soutien de l’OIF, Mécanisme de lutte contre l’infox

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

deux × 4 =