free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Discours de haine en ligne : L’actualité people fait le buzz…

0

Du 7 au 13 octobre 2021, 129 discours de haine ont été collectés. Une nouvelle hausse de 36% alors que l’actualité people a été le sujet principal des discussions sur l’échantillon de 201 pages, profils et groupes Facebook monitorés par l’Observatoire d’Internews Côte d’Ivoire. La principale cause de cette augmentation : une explosion du nombre d’injures et diffamations.

Pour cette nouvelle semaine d’observation, les injures/diffamations, la typologie la plus fournie d’ordinaire est la seule en hausse. Une augmentation vertigineuse de +162% qui s’explique par le fait que le sujet dominant a été l’appel au boycott d’un artiste congolais par un autre artiste, ivoirien. Une actualité people qui passionne et qui de fait a suscité une abondance de réactions, majoritairement des injures et diffamations.

Les autres sujets discutés sur la toile et qui ont donné lieu à des propos de haine se rapportent à l’intervention de l’avocate de l’ancien président Laurent Gbagbo sur une chaîne de télévision privée, à la remise des clés d’une villa au lauréat d’une cérémonie de distinction et à la sortie du single d’une homosexuelle ivoirienne très connue.

Thèmes des sujets objets dans les discussions observées entre les 07 et 13 octobre 2021

Concernant les autres catégories identifiées par l’Observatoire d’Internews, quatre (4) sont en baisse. Il s’agit des propos xénophobes/identitaires, des vœux macabres, des animalisations et des propos sexistes/à caractère sexuel. Les dernières cités, pour cette semaine, représentent 4% du total des discours de haine collectés. Des chiffres en diminution depuis deux semaines. Un signe encourageant.

Pour les cinq (5) autres typologies restantes, elles demeurent absentes. Sur les deux dernières semaines, aucune menace, délation, justification/apologie de la haine, attaque contre des communautés et incitation au meurtre/à la révolte n’a été observée.

Autre donnée inchangée, les pages (99%) restent les principaux lieux d’expression de la haine en ligne, loin devant les groupes (1%). D’ailleurs du 7 au 13 octobre 2021, deux pages regroupent à elles seules 95% du total des propos de haine collectés.

L’observation des discours de haine en ligne est une activité du Programme Transition et Inclusion Politiques en Côte d’Ivoire (PTI), financé par USAID et mis en œuvre par le National Democratic Institute (NDI), Internews ainsi qu’une coalition d’organisations de la société civile ivoirienne.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

4 + 13 =