free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

La Côte d’Ivoire lance une enquête démographique et de santé

0

Du 21 septembre au 30 décembre 2021, les ivoiriens seront invités à participer à la 4ème enquête démographique et de santé en abrégé EDS. Selon les ministères en charge de conduire cette enquête, l’EDS permettra de mieux planifier, suivre et évaluer les programmes de santé en Côte d’Ivoire.

Les ministères du Plan et du développement et le celui de la Santé, de l’hygiène publique et de la Couverture maladie universelle auront la responsabilité d’exécuter la 4ème enquête démographique et de santé en abrégé (EDS) après celles de 1994, de 1998-1999 et de 2011-2012.

L’enquête de 2021 est dotée d’une enveloppe de plus de 4 milliards Fcfa et doit permettre à la Côte d’Ivoire de disposer de données fiables dans le secteur de la santé. Ces données seront des référentiels sur des thématiques clés comme le taux de fécondité ou de mortalité, l’accès à l’éducation sanitaire et la protection des couches vulnérables, la santé maternelle et infantile, le VIH/SIDA…

« L’évolution rapide de la société ivoirienne exige de disposer d’informations statistiques actuelles et fiables en vue d’élaborer les politiques à mettre en œuvre pour assurer le bien-être des populations » a indiqué Doffou N’Guessan, Directeur Général de l’INS pour souligner le bienfondé de la 4ème enquête démographique et de santé.

La méthodologique d’enquête

L’Institut national de la statistique (INS) est l’opérateur technique du projet. Selon Mr Doffou N’Guessan, un échantillon de 15.092 ménages répartis sur toute l’étendue du territoire a été sélectionné et prend en compte toutes les femmes âgées de 15 à 49 ans, les hommes âgés de 15 à 59 ans sélectionnés dans un ménage sur deux et les enfants de 0-4 ans et de 5-17 ans pour des informations spécifiques.

Le Directeur Général de l’INS a aussi précisé que 2.695 ménages ont été sélectionnés pour le test de la qualité de l’eau de boisson, soit 5 ménages par grappe. Les tests, sanguins, eux, seront réalisés sur les femmes de 15 à 49 ans et les enfants de 6-59 mois pour l’anémie et le paludisme.

La 4ème enquête démographique et de santé est « financé par l’Etat de Côte d’Ivoire et de ses démembrements à hauteur de 1,068 milliard, l’USAID 825 millions, la Banque mondiale à plus de 1,1 milliard, l’Unicef 423 millions, l’UNFPA 82 millions Fcfa et le Fonds mondial 538 millions Fcfa » a précisé Mme Kaba Nialé le ministre du Plan et du développement.

Traoré Bakary

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix − dix =