free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

La Côte d’Ivoire organise une campagne de vaccination à destination des enfants

La campagne cible la rougeole, la rubéole et la poliomyélite

0

La campagne nationale de vaccination lancée ce 15 octobre doit s’achever le 21 octobre 2021. Objectif : vacciner quelques 6 millions d’enfants dans les 113 districts sanitaires de la Côte d’Ivoire.

Selon le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, cette campagne de vaccination vise à renforcer le niveau de couverture vaccinale et à réduire le nombre de cas susceptibles d’être enregistrés en ce qui concerne la rougeole, la rubéole et la poliomyélite.

Elle intervient également pour aider la Côte d’Ivoire à rectifier son programme national de vaccination quelque peu perturbé entre 2016 et 2018. Le ministre de la santé, Pierre N’Gou Dimba, fait remarquer que la Côte d’Ivoire a été confronté à une rupture de vaccin lié à un problème de « disponibilité de vaccin sur le plan mondial ».

« En prenant ainsi la non-vaccination de la tranche d’enfants de 0 à 11 mois au cours de cette période, ce sont 6 248 567 enfants de 9 mois à cinq ans pour la rougeole et la rubéole et 1 522 220 enfants âgés de trois à cinq ans pour la polio qui sont concernés par le rattrapage », a indiqué Mr N’Gou Dimba.

Afin de toucher un maximum d’enfants et de vacciner au moins 95% d’entre eux dans chaque district sanitaire, des postes de vaccination fixes, avancés et mobiles ont été installés dans les quartiers, villages et campements sur toute l’étendue du territoire national.

Cette campagne de vaccination est accompagnée par les partenaires traditionnels de la Côte d’Ivoire en matière de programme de prévention des maladies infantiles. L’OMS et l’UNICEF appuient encore une fois la gratuité du vaccin pour les enfants.

Léonard Sophie, représentante adjointe de l’UNICEF en Côte d’Ivoire a donc encouragé les parents à faire vacciner leurs enfants gratuitement. « La vaccination, c’est la meilleure façon de protéger vos enfants et de leur assurer un meilleur départ de la vie. Faites vacciner vos enfants », a-t-elle lancé.

De façon pratique, dès que la campagne du 15 au 21 octobre s’achève, le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, va introduire le 1er novembre une « deuxième dose de rougeole, rubéole, dans la vaccination de routine pour donner la chance aux enfants qui n’ont pas pu faire leur vaccin à neuf mois, d’avoir une deuxième dose à 15 mois », précise Dr Kossia Yao, coordonnateur adjoint du programme élargi de vaccination.

Zogbé Martine

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

deux × 1 =