free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

NON Amadou Toumani Touré n’est pas décédé en 2021

La mort de l’ex président malien remonte à l’année dernière

0

L’article de la page 17 du quotidien d’Etat ivoirien Fraternité Matin sur la mort de l’ex président malien Amadou Toumani Touré (ATT) a surpris plus d’un lecteur ce 11 novembre 2021. Décédé il y a pourtant un an, c’est aujourd’hui que sa mort a été une seconde fois annoncée par le quotidien.

Erreur, manque de professionnalisme, plagiat, négligence…tous les mots peuvent être sans doute utilisés pour se poser des questions sur l’article annonçant la mort d’Amadou Toumani Touré (ATT).

L’article publié dans la rubrique ‘’International’’ de Fraternité Matin n’a pas le ton d’un article commémorant la mort de l’ex président malien. Bien au contraire, le ton est celui de l’annonce à chaud de la mort de l’ancien officier malien parvenu au pouvoir à la suite d’un coup d’Etat.

La page 17 de Fraternité Matin du jeudi 11 novembre 2021

L’article en question n’est pas une production propre à Fraternité Matin mais un papier d’agence relayé par le quotidien Le Monde via son site web. Une rapide recherche sur internet nous donne de retrouver très vite l’article avec la date de publication.

Publié le 10 novembre 2020 à 09h38 et mis à jour le 10 novembre 2020 à 10h49, l’information émane de deux agences de presse citées par le confrère : l’AFP et Reuters.

Capture d’écran de lemonde.fr du 10 novembre 2020 (by Eburnie Today)

Poussant la recherche un peu plus loin, nous constatons que l’AFP (Agence France-Presse) a même produit une vidéo à l’occasion du décès de l’ex président malien le 10 novembre 2020.

Contrairement à l’information publiée par Fraternité Matin dans son édition du 11 novembre 2021, Amadou Toumani Touré (ATT) n’est pas décédé dans la « nuit du lundi 09 au mardi 10 novembre » 2021. L’ex président malien est décédé dans la « nuit du lundi 09 au mardi 10 novembre » 2020 comme l’ont annoncé respectivement l’AFP, Reuters et Le Monde il y a un an.

Martine Zogbé

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 × trois =