free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Quel modèle de consommation face à la cherté de la vie ?

0

Face à la cherté de la vie en Côte d’Ivoire, des chercheurs du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) ont réalisé une étude en vue d’éclairer les décideurs et les citoyens. Le document de synthèse de cette recherche propose de redéfinir un nouveau modèle de consommation face à la cherté de la vie.

L’actualité socio-économique en Côte d’Ivoire reste dominée par le débat sur la cherté de la vie marqué notamment par une hausse incontrôlée des prix. Il ne se passe pas un seul jour depuis le début du mois de juillet sans que les consommateurs ne dénoncent l’attitude des commerçants. Grossistes, petits distributeurs et revendeurs se rejettent la responsabilité face à la hausse des prix des denrées de première nécessité. Au bas du schéma de ce marché de l’offre et de la demande, les consommateurs sont ceux qui payent le prix fort ; critiquant avec colère ce qu’ils qualifient de silence et d’inaction des décideurs malgré un ensemble de mesures prises par le gouvernement ivoirien.

Cette situation a poussé un groupe de chercheurs du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) à réfléchir sur les causes et les conséquences de la cherté de la vie. Dans une analyse multidisciplinaire, Bassirou Bonfoh (épidémiologiste vétérinaire), Gilbert Fokou (socio-anthropologue), Emmanuel Dabo (sciences de la communication et de l’engagement) et Daouda Dao (économiste agricole) proposent également des pistes de solution pour résorber la cherté de la vie.

« Pour nous, en tant que chercheurs, il est important face aux problèmes sociaux de convoquer la science en vue de produire des éléments de connaissance utiles à la prise de décision et au changement de comportements. C’est ce que nous avons tenté de faire en produisant ce document », affirme le Professeur Bassirou Bonfoh, épidémiologiste vétérinaire.

La structure de la réflexion

Droit de savoir : Redéfinir un nouveau modèle de consommation face à la cherté de la vie, est le titre du document proposé par les quatre chercheurs. Leur réflexion se subdivise en quatre principales parties. La première partie analyse les Facteurs principaux de la cherté de la vie en touchant à des points comme le fonctionnement du marché basé sur le mécanisme de l’offre et de la demande, les ressorts historiques et anthropologiques d’une économie de la dépendance perpétuelle ou encore les effets pervers de la grande distribution et du marketing.

La deuxième partie se veut un segment dédié au Mode d’accès aux biens et services et comportement des ménages. Dans la troisième partie, les chercheurs se penchent sur les Conséquences et risques de la cherté de la vie avant de proposer des Réponses intégrées face à la cherté de la vie dans la dernière partie du document. Droit de savoir : Redéfinir un nouveau modèle de consommation face à la cherté de la vie, est le fruit d’une recherche disponible en accès gratuit sur le site du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) (www.csrs.ch).

Suy Kahofi

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

7 + 18 =