L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Africa Radio on air !

0

Africa Radio a été officiellement lancée mercredi à Abidjan dans un grand hôtel. Cette nouvelle radio doit remplacer la défunte radio panafricaine Africa N°1.

Le lancement officiel de la nouvelle chaîne de radio a attiré de nombreuses personnalités politiques, plusieurs médias et des vedettes de la musique parmi lesquels les chanteurs de toutes les générations comme Aicha Koné et Bailly Spinto en passant par Claire Bahi ou DJ Kerozen. Africa Radio veut écrire une nouvelle page de la radio sur le continent grâce à un média ‘entièrement’ financé par des africains.

Parmi les actionnaires de la nouvelle radio figure Salif Traoré, dit A’Salfo, (leader du groupe ivoirien Magic System), l’ex-Premier ministre et homme d’affaires franco-béninois Lionel Zinsou, le franco-sénégalais Momar Nguer, (responsable du Marketing du groupe français Total), Jean-Michel Severino, ex-directeur général de l’Agence française de développement (AFD), ainsi que l’artiste Manu Dibango, salué par une ovation mercredi lors de la cérémonie de lancement d’Africa Radio.

« Un nouvelle radio africaine commence », a déclaré son PDG et actionnaire Dominique Guihot, soulignant que la radio avait vocation à émettre « de l’Afrique pour l’Afrique ». La nouvelle radio entend s’établir dans les 17 grandes capitales d’Afrique francophones. Elle a déjà obtenu une fréquence au Congo, avant Dakar (Sénégal), Yaoundé (Cameroun) et Ouagadougou (Burkina Faso). Au-delà, « le centre de gravité de la radio », actuellement basée à Paris va être « transféré vers Abidjan » qui accueillera prochainement une « rédaction panafricaine », a ajouté M. Guihot promettant des embauches dans un futur proche.

Africa Radio s’installe à Abidjan

Africa Radio vient remplacer certes la défunte radio panafricaine Africa N°1 mais les deux entités ont des raisons sociales et juridiques très différentes. En effet, Africa N°1 autrefois fleuron du Gabon a été créée en 1981 et touchait 20 millions d’auditeurs dans une vingtaine de pays africains. Elle était de loin la radio la plus écoutée sur le continent africain avec des voix comme Robert Brazza, Manu Dibango, Toundé Fa Toundé et des émissions de jeu et de divertissement qui étaient devenus des rendez-vous incontournables.

Suite à de nombreux problèmes internes, l’entreprise est en redressement judiciaire depuis 2011. Ce redressement d’Africa N°1 au Gabon ne concerne pas la société Africa Media (France) qui produit le programme Africa N°1 Paris et concourt au programme international d’Africa N°1.

En 2006, la Libye – dont le leader Mouammar Kadhafi avait des velléités panafricaines – avait pris 52% de participation dans Africa N°1 avec l’ambition de diffuser ses émissions dans toute l’Afrique, sur différentes fréquences en plusieurs langues. Un projet qui n’a pu se réaliser en raison de la chute du guide Libyen. Ces engagements n’ont jamais été tenus. Africa Radio, la nouvelle voix panafricaine entend surfer sur la vague du solide patrimoine culturel et musical africain tout en étant ouvert à la jeunesse.

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

14 − cinq =