L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Femme et média : L’acte II de l’afterwork de l’association SFJ

0

Le Salon des jeunes Femmes Journalistes (SFJ) organise, en partenariat avec la Friedrich Ebert Siftung, la deuxième édition de son afterwork le vendredi 12 avril 2019 à la Résidence Maizi’s aux Deux Plateaux à partir de 17 heures.

Après un premier acte très satisfaisant, sous le thème de « l’importance du réseautage dans le journalisme », qui vue la présence du journaliste d’investigation et spécialiste en factcheking, Anderson Diedri et de la journaliste et blogueuse Nesmon De Laure comme invités vedette, cet Acte II est organisé sous le thème de « La place de la femme journaliste politique dans la société ivoirienne ».

Comment expliquer la quasi-absence de femme journaliste dans l’animation des rubriques ou débats politiques dans les médias en Côte d’Ivoire ? Quelles sont les réalités du journalisme politique pour la femme ? Quelle est la place de la journaliste politique et quel peut être son impact dans la vie publique ivoirienne ? Quelles conditions pour plus de présence des femmes journalistes politiques dans les médias ivoiriens ?

C’est autour de ces questions que le SFJ a décidé lancer la réflexion à l’occasion de ce qui sera bientôt sans doute l’un des rendez-vous incontournables à savoir le afterwork du SFJ.

Cet acte II verra la participation comme invité spéciale, de l’une des figures féminines de la presse ivoirienne à savoir Norbette Zézé, pionnière des femmes journalistes aux premières heures du multipartisme. La journaliste et analyste politique Anne Marie Eba et Rosemonde Kouadio, journaliste au quotidien d’Abidjan et experte de la Friedrich Ebert STIFTUNG animeront le panel sur une modération de la très charismatique, Nesmon De Laure, par ailleurs, fondatrice de la plateforme Salon des Jeunes Femmes Journalistes (SFJ).

Traoré Bakary

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

sept − 5 =