L'actualité ivoirienne sans coloration politique

La coalition du RHDP devient un parti politique

0

La coalition du RHDP est depuis ce lundi un parti politique. Le nouveau « parti unifié » voulu par Alassane Ouattara est désormais une réalité.

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) version parti politique a été lancé lundi dans la capitale économique ivoirienne lors d’une Assemblée générale constitutive. Le parti unifié est porté par une centaine de membres fondateurs avec à leur tête le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, seul candidat déclaré pour la présidence du parti unifié.

Henriette Dagri Diabaté, présidente du parti présidentiel (RDR), a été nommée première vice-présidente du parti unifié RHDP et le leader de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), Abdallah Albert Toikeusse Mabri, deuxième vice-président du parti, tandis que les quatre autres présidents sont désignés membres du bureau.

Les délégués de plusieurs partis politiques et des personnalités favorables au nouveau parti unifié ont adopté « à l’unanimité » les statuts du nouveau parti après une heure de débat.

Le RHDP est donc lancé officiellement sans le PDCI mais avec quelques cadres dissidents du vieux parti regroupés autour d’un mouvement politique baptisé « Sur les traces d’Houphouët » lancé et animé par Kobenan Kouassi Adjoumani, l’ex porte-parole du PDCI.  A l’issue d’une rencontre de son bureau politique, le PDCI avait décidé en juin de se prononcer sur le parti unifié au cours de son prochain congrès prévu après la présidentielle de 2020.

Le PDCI exigeait comme préalable à l’union qu’une personnalité issue de ses rangs soit le candidat unique du RHDP à la prochaine présidentielle : ce que le RDR a refusé, bien que le PDCI ait soutenu Alassane Ouattara aux précédents scrutins présidentiels de 2010 et 2015.

Alassane Ouattara ne renonce pourtant pas au dialogue avec son allié.

« A mon aîné Henri Konan Bédié et à ceux du PDCI qui ont décidé de se donner encore un temps de réflexion, je veux leur adresser un message de dialogue et de rassemblement. J’insiste pour dire que nous devons rester ensemble, nous ne devons pas nous quitter », a déclaré Alassane Ouattara.

Pour le moment parti unifié RHDP comprend le RDR, l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), le Mouvement des forces d’avenir (MFA), l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) et le Parti ivoirien des travailleurs (PIT).

La situation est confuse pour ces trois derniers ‘petits partis’ du RHDP. Leurs congrès se sont prononcés contre l’union avec le RHDP, mais des dissidences sont apparues ensuite, avec des tentatives de putsch en interne, qui font l’objet de procédures en justice. Certains de ces « dissidents » ont été nommés au gouvernement.

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

3 × un =