L'actualité ivoirienne sans coloration politique

L’UEMOA au rythme de la semaine de l’inclusion financière

0

Les huit Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest-africaine (UEMOA) marqueront par une série d’activités la semaine de l’inclusion financière. Elle se tient du 26 novembre au 1er décembre 2018 autour du thème ‘Inclusion financière : levier du développement économique et social’.

La première édition de la semaine de l’inclusion financière est organisée par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) avec pour objectif premier d’identifier « les voies et moyens d’encourager l’accès aux services financiers des populations », a indiqué le gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné. L’inclusion financière est l’offre de services financiers et bancaires de base – à faible coût – pour des consommateurs en difficultés et/ou exclus des services bancaires traditionnels.

Ces personnes – généralement avec un faible revenu – estiment (souvent) ne pas avoir les moyens pour ouvrir un compte dans une banque et l’alimenter. Elles soutiennent parfois que les conditions imposées par les banques pour l’ouverture et la tenue d’un compte sont bien au-delà de leurs avoirs. Il s’agit de petits commerçants, de vendeuses, d’agents de sécurité, de jeunes chauffeurs de taxi ou d’acteurs évoluant généralement dans le secteur informel.

L’APSFD-CI professionnalise la microfinance

Pour Ahmadou Al Aminou Lo, directeur national de la BCEAO pour le Sénégal « il n’y a pas de petits épargnants ou de gros épargnants ». Quel que soit son revenu une personne peut avoir accès à des services bancaires de base à condition de pouvoir, en premier, épargner. Dans de nombreux pays d’Afrique de l’ouest et de l’espace UEMOA, les organismes de micro-finances offrent l’opportunité aux populations de pouvoir épargner avec des montants en dessous d’un dollar par jour.

Ces montants que d’aucun qualifierait d’insignifiant ont pourtant une grande valeur. Chaque petite épargne aide l’épargnant à avoir accès à plusieurs services bancaires et surtout au crédit. Grâce à ces fonds additionnels, des projets individuels ou collectifs peuvent être développés, changeant ainsi les conditions de vie de nombreuses familles et de communautés entières.

Microfinance : les responsables d’agence renforcent leurs capacités

L’inclusion financière revêt donc une grande importance car elle est un moyen de croissance et de développement. En faire la promotion est l’affaire de tous d’où l’invitation de la BCEAO lancée à plus de 250 décideurs politiques, directeurs de banques et institutions financières, universitaires et acteurs de la société afin de réfléchir sur les actions à initier et encourager pour promouvoir l’inclusion financière au sein de l’espace UEMOA. Les plénières et ateliers ont donné l’occasion aux différents acteurs présents au siège de la BCEAO à Dakar de proposer des pistes de solutions pour faciliter la mobilisation de l’épargne et l’accès au crédit à des groupes cibles comme les jeunes, les femmes et les PME.

Selon Gisèle Keny Ndoye, directeur de l’inclusion financière à la BCEAO, l’inclusion financière participe à la création de richesse et d’emploi, réduisant la pauvreté et facilitant l’accès de toutes les couches aux services bancaires de base. Les pays membres de l’UEMOA doivent donc s’approprier les cinq axes stratégiques qui contribuent à la promotion de l’inclusion financière. Il s’agit entre autres de la promotion d’un cadre légal, du renforcement de l’éducation financière, le renforcement du secteur de la microfinance sans oublier la protection du client.

L’APSFD-CI forme les professionnels des médias

Il serait impensable de parler de développement humain et de lutte contre la pauvreté au sein de l’espace UEMOA sans évoquer la question de l’inclusion financière. La promotion d’un système financier inclusif peut permettre à chaque citoyen d’améliorer sa condition de vie, de réaliser ses projets et de contribuer à la croissance économique de son pays.

Akoua Solange

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

trois × 2 =