L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Ministère des Eaux et forêts : interminable jeu de chaises musicales

0

On peut l’affirmer, le ministère des Eaux et forêt est doté d’une chaise éjectable ! A l’instar de ce département ministériel, c’est également l’instabilité au niveau des responsables en charge du processus APV-FLEGT en Côte d’Ivoire.

Le colonel Claude Soro Doplé vient d’être limogé de son poste de directeur de cabinet du ministre des Eaux et forêts. Selon les informations de Eburnie Today, il est remplacé par Jean-Paul Malan, un économiste. Au ministère des Eaux et forêts comme au sein de la société civile qui suit avec attention le processus APV-FLEGT, un accord actuellement en négociation entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne pour s’assurer de la légalité du bois et des produits bois qui rentrent sur le marché européen, c’est la stupéfaction.

« C’est une grosse perte », commente le responsable d’une ONG à propos du départ du colonel Soro Doplé qui était jusque-là négociation en chef de l’APV-FLEGT. Ce poste est traditionnellement occupé de facto par le directeur de cabinet du ministre. Un autre responsable de la société civile s’interroge : « Que se passe-t-il dans le processus APV ? ».

Un questionnement d’autant plus justifié qu’un interminable jeu de chaises musicales prévaut aussi bien au ministère des Eaux et forêts qu’au niveau des responsables en charge de ce processus. C’est en 2015 que le colonel Soro Doplé est promu directeur de cabinet et en même temps négociateur en chef sous le ministre Mathieu Babaud Darret (qui a succédé en novembre 2012 à Nabo Clément), en lieu et place du colonel Gouessan Lanciné Aïdara, qui avait été nommé négociateur en chef le 5 août 2013. Il est remplacé par le colonel Arafan Haïdara, qui devient officiellement le 30 septembre 2015 nouveau point focal national de l’APV-FLEGT en Côte d’Ivoire, poste que Soro Doplé occupait depuis le 5 août 2013.

Déjà 5 ministres en 6 ans

Mais après avoir passé seulement 11 mois au gouvernement, Louis-André Takoury-Tabley est débarqué du ministère des Eaux et forêts au profit de l’ancien directeur général des Douanes ivoiriennes, le général Issa Coulibaly, le 11 janvier 2017. De nouveaux changements interviennent aussitôt. Arafan Haïdara est limogé début avril 2017. Le capitaine Cheick Tidiane Sylla lui succède.

A peine Alain Richard Donwahi arrive au ministère des Eaux et forêts après le remaniement technique du gouvernement le 19 juillet dernier, il y a moins d’un mois, il change le directeur de cabinet-négociateur en chef de l’APV-FLETG, Soro Doplé.  Cheick Sylla devait-il s’inquiéter après seulement quatre mois passés dans son fauteuil de point focal ? Rien n’est moins sûr.

Le nouveau directeur de cabinet va assurément occuper le poste de négociateur en chef. En 6 ans, 5 ministres ont défilé à la tête des Eaux et forêts. En 4 ans, la Côte d’Ivoire aura connu 3 négociateurs en chef et 3 points focaux au niveau de l’APV-FLEGT. Comme on peut le constater, le ministère des Eaux et forêts est caractérisé par une instabilité chronique des premiers responsables. Ce qui a un impact sur le processus APV-FLEGT et ses animateurs. Des interminables changements qui pourraient agacer l’Union européenne.

Anderson Diédri

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.