L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Première alternance démocratique en RDC

0

C’est un événement historique en République démocratique du Congo : un candidat de l’opposition déclaré vainqueur de l’élection présidentielle. Il s’agit de la première passation démocratique du pouvoir dans le pays depuis l’indépendance.

Le candidat de l’opposition congolaise Félix Tshisekedi a remporté l’élection présidentielle très disputée en République démocratique du Congo, selon la commission électorale du pays (CENI). Les résultats provisoires le place devant un autre candidat de l’opposition, Martin Fayulu, qui a aussitôt dénoncé ce résultat. Il soutient que ces résultats n’ont « rien à voir avec la vérité ».

« Le peuple congolais n’acceptera jamais une telle fraude. Félix Tshisekedi n’a jamais eu 7 millions de voix. Où les a-t-il eues ? » s’interroge l’ancien magnat du pétrole.

La France s’est également interrogée sur la crédibilité de ces résultats, les rumeurs d’un accord Tshisekedi-Kabila ayant envahi Kinshasa à quelques heures de la proclamation des résultats.

« Nous devons être clairs sur ces résultats, qui sont le contraire de ce à quoi nous nous attendions », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Yves Le Drian à CNews.

Si ces résultats sont finalement confirmés et acceptés de tous, Félix Tshisekedi sera le premier challenger de l’opposition à gagner une élection depuis l’indépendance de la RDC, l’ancien Zaïre. L’actuel Président Joseph Kabila se retire après 18 ans de règne. La RD du Congo est un pays de la taille de l’Europe occidentale avec une forte instabilité depuis 1960. Le président Kabila avait promis d’organiser les premières élections démocratiques dans le pays pour mettre un terme à longue période de prise de pouvoir par les armes depuis Patrice Lumumba et le départ de la Belgique.

Le président de la Commission électorale nationale (CENI) de la République démocratique du Congo, Corneille Nangaa, a déclaré jeudi aux premières heures du matin que Félix Tshisekedi avait obtenu 38,5% des voix et avait été « provisoirement déclaré président élu ». Le taux de participation de cette élection est de 48 %. Ont obtenu :

  1. Félix Tshisekedi – 7 millions de votes
  2. Martin Fayulu – 6,4 millions de votes
  3. Emmanuel Shadary – 4,4 millions de votes

La réaction du vainqueur

Félix Tshisekedi, fils de l’opposant historique congolais Etienne Tshisekedi, a déclaré à ses partisans au siège du parti de l’Union pour la démocratie et le progrès social à Kinshasa que M. Kabila ne devrait plus être considéré comme un rival.

« Je rends hommage au Président Joseph Kabila et aujourd’hui, nous ne devons plus le considérer comme un adversaire, mais plutôt comme un partenaire du changement démocratique dans notre pays », a-t-il déclaré.

Félix Tshisekedi a promis de faire de la lutte contre la pauvreté sa priorité.

Ebony T. Christian

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

13 − trois =