L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Qui sera le candidat du PDCI lors de la présidentielle de 2020 ?

0

Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dirigé par l’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié va désigner fin juillet son candidat pour l’élection présidentielle. La date de la convention éclatée durant laquelle le candidat sera choisi a été a annoncé vendredi par le bureau politique du PDCI.

L’élection présidentielle sera maintenu en Côte d’Ivoire en octobre et d’ici là, les différents états-majors politiques sont déjà actifs sur le terrain et s’organisent pour les échéances politiques qui s’annoncent tendues. Le parti au pouvoir (RHDP) a déjà désigné en mars son candidat. Il s’agit du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui se trouve en France depuis le début du mois de mai.

Un problème cardiaque l’a momentanément éloigné de la scène politique ivoirienne. Bien avant lui, l’ancien chef rebelle Guillaume Soro, ex-allié du président Alassane Ouattara, s’était déclaré candidat. Son ardeur politique a été refroidie par plusieurs procédures judiciaires dont une condamnation à 20 ans de prison. Il vit en exil en France.

Il faudra attendre les 25 et 26 juillet prochain pour savoir par contre qui sera le candidat du PDCI. Un comité a été mis en place afin d’enregistrer les candidats à la l’investiture. Les postulants retenus auront une semaine pour battre campagne avant la convention. « Nous sommes dans un contexte particulier qui impose qu’on ait une personnalité sage. Nous pensons que la candidature du président Bédié n’est pas un affront à la jeunesse, mais c’est pour résoudre un problème du moment. C’est une candidature consensuelle et de circonstance », a affirmé N’Goran Djédri, membre du bureau politique du PDCI.

La liste des potentiels porte-étendards du PDCI est longue. Au sommet trône l’ancien président Henri Konan Bédié (85 ans) qui entretient toujours le mystère sur son éventuelle candidature. Suit la jeune génération du vieux parti avec des noms bien connus comme l’ancien ministre et homme d’affaires, Jean-Louis Billon, l’ancien ministre et banquier Thiery Tanoh ou plus récemment Tidjane Thiam, l’ancien directeur du Crédit Suisse et petit neveu de l’ancien président Félix Houphouët Boigny.

Notons qu’initialement, la convention devait se tenir du 12 au 14 juin à Abidjan, mais la pandémie du coronavirus a conduit le parti à changer ses dates. La convention éclatée aura lieu dans les 30 régions du pays précise le bureau politique.

La rédaction

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

12 + quatre =