L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Traitement du cancer : la Côte d’Ivoire abritera le plus grand hôpital à vocation sous-régionale

0

Le plus grand centre de traitement du cancer va être construit en Côte d’Ivoire avec l’appui du gouvernement coréen. L’accord a été signé ce jeudi 8 février 2018 au ministère des Affaires étrangères au Plateau.
C’est un soulagement pour les malades de cancers. La ministre ivoirienne de la santé Raymonde Goudou-Coffie et l’ambassadeur de la république de Corée en Côte d’Ivoire Rhee Yong-Il ont signé ce jeudi 8 février 2018 l’arrangement relatif au projet de construction d’un centre national de radiothérapie et d’oncologie.
Pour la ministre de la santé, « la construction du tout premier grand centre de cancérologie en Côte d’Ivoire » permettra de doter nos populations d’un véritable outil contribuant à l’amélioration du système de santé « et particulièrement la prise en charge des malades du cancer ». « Ce qui sera effectivement le tout premier grand centre qui va donc accueillir réellement des malades hospitalisés pour différents aspects. Nous avons déjà un embryon au CHU de Treichville mais qui n’a pas cette envergure que nous souhaitons avoir », souligne Raymonde Goudou-Coffie.
D’un montant de 60 milliards de francs Cfa (110 millions de dollars), cet hôpital est financé par un prêt du gouvernement coréen à travers le Fonds coréen de développement et de coopération économique. D’une capacité d’hospitalisation de 200 lits, cet hôpital sera situé à Grand-Bassam. Sa construction débutera cette année. Ce centre aura une vocation régionale, déclare la ministre de la santé : « Nous savons que dans les pays de la sous-région, la demande est extrêmement forte et la Côte d’Ivoire présente une image de leader dans la sous-région dans le cadre de la lutte contre le cancer ».
C’est à l’occasion de la visite du président Alassane Ouattara en Corée en octobre 2014 que la décision de construire ce centre a été prise. L’ambassadeur de la république de Corée en Côte d’Ivoire Rhee Yong-Il assure que « ce centre médical positionnera la Côte d’Ivoire en tant que hub médical régional ». Il permettra de renforcer la coopération bilatérale en matière de médecine entre les deux pays et surtout l’amélioration du système de santé publique ivoirien. « Dans ce cadre, notre ambassade est aussi en train de préparer divers programmes dans ce pays », promet le diplomate.
Anderson Diédri

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.