free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

365 jours : le monde vu par Eburnie Today

0

Pour la rédaction, quatre événements ont marqué l’année 2020 de Wuhan à Washington en passant par Beyrouth et Londres.

La chute du tweetos de Washington

Donald Trump quittera la Maison Blanche ! Grosse déception pour les fans de ce président atypique à la tête de la première puissance mondiale. Briseur de codes et agaçant, il a malmené la concurrence pendant son mandat bien qu’acculé par les affaires et les révélations fracassantes. Joe Biden a pourtant réussi à faire chuter le tweetos de Washington, une première depuis plus de 25 ans. « Je suis honoré et touché par la confiance que le peuple américain a placée en moi et en la vice-président élu Harris » a indiqué Biden qui devient le premier candidat en un quart de siècle à battre un président sortant. La démocratie américaine est à l’épreuve de Trump qui entend contester la victoire de son rival.

Tout commence à Wuhan

Wuhan debout après le passage de la Covid-19 (photo CC)

C’est une ville dont un nombre important de terriens n’avaient jamais sans doute entendu parler. Pourtant du jour au lendemain, Wuhan est devenue célèbre, épicentre d’un nouveau coronavirus qui va asphyxier le monde. Les cinq continents sont touchés et l’Europe va détrôner très vite la Chine aussi bien au niveau des cas confirmés que du nombre de décès. Mais si tout commence à Wuhan, le présent de la Covid-19 ne s’écrit plus avec elle. La ville berceau du nouveau coronavirus en janvier 2020 s’est débarrassée du virus.

Amertume et tristesse à Beyrouth

Le Liban était connu pour vivre une grave crise politique et économique depuis plusieurs années. 2020, l’actualité du pays était marquée par la dévaluation de la monnaie nationale et une hausse des prix. Les libanais étaient loin de s’imaginer qu’à ces difficultés allait s’ajouter un autre drame. Le mardi 4 août 2020, Beyrouth est soulevé de terre par une violente détonation. Deux explosions dans un dépôt de nitrate d’ammonium dans le port de la ville vont raser les lieux ainsi qu’une bonne partie de la capitale libanaise. Le bilan officiel fait état de 200 morts, plus de 6 000 blessés et 7 000 familles sans abri.

Goodbye to the Queen !

Boris Johnson chef du Parti conservateur et Premier ministre du Royaume-Uni depuis juillet 2019 (photo CC)

Le divorce est désormais consommé entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni. Les derniers détails relatifs au solde de tout compte et aux engagements déjà pris par le pays seront respectés. Il ne restait donc que quelques détails à gérer notamment un nouvel accord de partenariat économique et commercial entre l’UE et le Royaume-Uni après le Brexit. Un document de 1246 pages régit désormais les échanges en l’UE et son ancien membre. A titre d’exemple, l’accord garantit des échanges sans droits de douane ni quotas pour « tous les biens qui respectent les règles d’origine appropriées ». Le Royaume-Uni accepte de ne pas revoir à la baisse l’ensemble des législations et standards sociaux, environnementaux et climatiques européens et de s’adapter à leur évolution. Étrange deal n’est-ce pas ? Les britanniques sont sortis des traités de l’UE et reviennent signer avec l’Union des accords similaires à ceux qui régissent l’organisation de laquelle ils partent !

Anderson Diédri & Suy Kahofi

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

dix-huit − 11 =