free page hit counter
L'actualité ivoirienne sans coloration politique

Cacao : colère de la Côte d’Ivoire et du Ghana contre deux multinationales

0

Les deux leaders mondiaux de la production du cacao ne cachent pas leur colère face au refus des multinationales Hershey et Mars de payer la prime spéciale pour les planteurs. Il s’agit pourtant d’une prime négociée l’année dernière.

Ce nouveau bras de fer entre les deux principaux producteurs de cacao intervient dans un contexte de chute des prix de l’or brun sur le marché international. Pour marquer leur colère, les premiers producteurs mondiaux de cacao ont suspendu lundi les programmes de certification de Hershey dans un courrier et un communiqué dont Eburnie Today a eu copie. Il s’agit d’une mesure de « représailles » contre les deux multinationales qui s’opposent au paiement de la prime spéciale pour les planteurs [Living differential income ou différentiel de revenu décent (DRD)]. Il s’agit d’une prime de 400 dollars par tonne de cacao destinée à mieux rémunérer les planteurs de cacao dont beaucoup vivent dans la misère.

L’achat par Hershey d’importantes quantités de cacao sur le marché boursier américain « indique clairement votre intention d’éviter de payer le Living differential income » ont écrit Le Conseil Café Cacao (CCC) de Côte d’Ivoire et le Ghana Cocoa Board (Cocobod) dans un courrier commun adressé à cette compagnie. Le CCC et le Cocobod « n’ont en conséquence pas d’autre choix que de suspendre tous les programmes de certification » de Hershey en Côte d’Ivoire et au Ghana. « Il est évident que des compagnies comme Mars reviennent discrètement » sur leur promesse de paiement du DRD, affirment le CCC et le Cocobod dans un autre courrier adressé cette fois au Cocoa Merchants Associaton of America (le syndicat des industriels américains du cacao/chocolat).

Hershey et Mars ont rejeté les accusations du Conseil Café Cacao (CCC) de Côte d’Ivoire et le Ghana Cocoa Board (Cocobod). Hershey a qualifié le communiqué des deux structures étatiques de mensonger et regrettable estimant qu’il est de nature à compromettre « des programmes essentiels qui bénéficient directement aux planteurs de cacao ». Mars Wrigley a « catégoriquement démenti ces allégations » et indiqué apporter son soutien au différentiel de revenu décent (DRD).

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

20 − 20 =