FAUX, les oignons ne font pas vomir le venin des serpents

0

Les oignons, un puissant remède naturel et à la portée de tous, capables de faire vomir le venin de serpent. C’est ce que Patrice Valentin Abalao explique dans une publication mise en ligne le 28 avril 2022. Après vérification auprès du corps médical et de spécialistes des reptiles, il s’avère que cette recette de grand-mère n’est en rien efficace contre le venin de serpent.  

Que dit la publication de Patrice Valentin Abalao qui a déjà enregistré 18.000 partages et plus de 800 commentaires ? « Si vous ou toute autre personne venait à être victime de morsure de serpent, prennez trois gros oignons crus, enlevez la peau sale, lavez proprement, rincez et mangez ou donnez à la victime à manger, avant qu’il ne termine le troisième oignon, il vomira tout le venin se trouvant dans son organisme ».

Ce texte est précédé d’une précision : « REMÈDE CONTRE LA MORSURE DE SERPENT » puis « REMÈDE TESTÉ ET APPROUVÉ ». L’auteur du texte ne précise pas par qui ce remède a été testé et approuvé, encore moins la branche de la médecine qui en fait la promotion. La réalité selon Docteur Djéhan Basile, médecin-chef de la PMI de Dimbokro c’est que « le venin ne peut pas être évacué par voie digestive puisque le venin est injecté par le serpent par voie sous cutanée ou intra-musculaire lors de la morsure ».

Le venin une fois dans le corps, explique le médecin, va rester pour une partie dans la zone de la morsure et ensuite passer dans le sang. Une fois dans le sang, le venin ne va pas pouvoir repasser à l’extérieur en vomissant. « C’est impossible » confirme Docteur Djéhan Basile. Poussant notre curiosité plus loin, nous avons utilisé des moteurs de recherche spécialisés pour les articles scientifiques (Scinapse, Dimensions et Semantic Scholar). Aucune source consultée sur les serpents, les morsures de serpents et le venin des reptiles ne présente les oignons comme un anti-venin.

S’aventurer à manger des oignons quand on est mordu par un serpent est totalement inutile soutien Benjamin Garcia, administrateur et formateur à La Ferme Tropicale, une animalerie française spécialisée dans l’élevage et la formation en reptiles et amphibiens.

« Cette pratique décrite par cette publication Facebook est complètement inutile, et sans aucun fondement scientifique. Les oignons n’ont aucun effet sur les serpents et leurs morsures. De plus, dans la publication, le serpent prit en exemple est un boa, dépourvu de venin donc, renforçant le caractère peu sérieux de ce post » explique Benjamin Garcia.

Les morsures de serpents causent chaque année des milliers de décès

Le formateur de La Ferme Tropicale souligne qu’il existe de nombreuses légendes et mythes concernant les remèdes efficaces contre le venin de serpent. Ce genre d’informations infondées « représentent un véritable danger, car cela fait perdre du temps dans une situation où celui-ci peut être précieux » indique Benjamin Garcia. En effet, les morsures de serpents représentent des situations d’urgence car les venins de serpents – selon leur léthalité – peuvent rapidement tuer un homme.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les morsures de serpents causent chaque année entre 81 000 et 138 000 décès. Les populations les plus touchées proviennent d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique. « Ce fardeau pèse le plus lourd sur les pays ayant de faibles systèmes de santé et peu de ressources médicales », précise l’agence de l’ONU. En Afrique, on estime entre 435 000 et 580 000 le nombre de morsures nécessitant un traitement.

Pour éviter toute issue fatale en cas de morsure de serpent, Docteur Djéhan Basile préconise « de garder la victime au calme afin de tempérer son rythme cardiaque – donc de ralentir l’envenimation – et le conduire de toute urgence à l’hôpital afin qu’elle bénéficie d’un sérum anti-venin adapté ». Le médecin précise qu’il est aussi important d’éviter de poser un garrot et de prendre une photo du serpent afin de l’identifier. Cela peut également aider le personnel de santé à mieux choisir le sérum anti-venin.

Les oignons ne permettent donc pas de vomir le venin s’ils sont mangés après la morsure d’un serpent.

Zogbé Martine

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.