L'actualité ivoirienne sans coloration politique

La TLPCI lance ses activités

0

La plateforme de la société civile TLPCI (Tournons La Page coordination Côte d’Ivoire) a procédé au lancement officiel de ses activités ce samedi 15 septembre au foyer des jeunes de Yopougon (Saguidiba).

Lors de la cérémonie marquant le début officiel des activités de la plateforme, le Coordonnateur de la TLPCI, Alexandre Didier Amani, a indiqué que la structure qu’il dirige n’est pas une organisation politique. L’objectif de cette plateforme dont la majorité des membres sont des jeunes est de contribuer au renforcement de la démocratie, de l’expression des libertés individuelles et collectives et du pluralisme politique.

De nobles missions à un moment où la Côte d’Ivoire vit au rythme des jeux d’alliances et des querelles politiques. Celles-ci font craindre des tensions lors des prochaines élections locales et des peurs quant à la présidentielle de 2020. Une peur justifiée quand on sait que la Côte d’Ivoire a connu une grave crise post-électorale de fin 2010 à début 2011 qui a fait 3000 morts.

« Nous lançons Tournons la page pour faire bouger les lignes au niveau de la démocratie en Côte d’Ivoire. L’une de nos premières missions, c’est l’éveil des consciences » précise Didier Amani.

Tournons La Page Côte d’Ivoire va adopter dans les jours à venir une position sur la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), le fonctionnement de la justice et la gouvernance en Côte d’Ivoire. La campagne Tournons La Page est un mouvement citoyen transcontinental qui regroupe aujourd’hui des membres de la société civile en Afrique et en Europe, dont la Coordination internationale est basée en France.

A travers leur engagement, les membres de Tournons La Page poursuivent la même vision du changement en appelant à la formation d’une large alliance citoyenne et à la création de mobilisations conjointes en vue de construire et faire vivre les conditions d’une véritable démocratie sur le continent africain.

Anderson Diédri

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

2 × 1 =